D1A: le FC Bruges s’impose facilement contre Malines et consolide sa première place (3-0)

belga
belga

La journée de dimanche avait bien commencé pour Bruges. L’autoritaire leader du championnat a en effet vu son rival de Sclessin déplumé, 1-1, par Anderlecht, qui l’avait battu 1-0 au match aller, et Kemar Roofe.

Le sixième but en onze matches de l’Anglais offrait en effet aux Brugeois la juteuse possibilité de repousser à dix points (45-35) les Rouches, avec un match de plus à jouer, à Charleroi.

En attendant peut-être un autre coup de pouce d’Ostende, qui reçoit La Gantoise (35 points) à 20 heures.

Mais encore fallait-il battre Malines, la révélation du championnat, peu disposé à subir la même correction qu’au match aller (0-5).

Hans Vanaken amortit parfaitement un long et précis service de Percy Tau, pour frapper sur la transversale de Yannick Thoelen dès la 8e minute du siège.

Tau fut également impliqué dans la plus sérieuse alerte suivante, mal conclue par Emmanuel Dennis qui expédia largement au-dessus de l’objectif (22e), le ballon transmis par Ruud Vormer.

L’ouverture du score à la 28e fut l’oeuvre des mêmes trois larrons.

En quelques mots, Dennis centra, Vormer prolongea, et le petit sud-africain conclut dans le plafond (1-0).

Tau, encore lui, glissa habilement vers Dennis, qui talonna hors de portée de Thoelen à la demi-heure (2-0).

L’assistance video (VAR) valida le chef d’oeuvre que l’arbitre Nathan Verboomen avait envoyé à la casse.

Précipité dans les flammes de l’enfer, le Kavé allait toutefois se rebiffer en vue du repos.

Mais Thibaut Peyre qui tira dans les nuages, n’exploita pas l’occasion de réduire le score sur corner (43e).

L’ex-Brugeois Nikola Storm et Clément Tainmont montèrent sur la pelouse où il ne se passait (presque) plus rien, à la place de Geoffry Hairemans et Igor De Camargo, à la 65e, tandis que Tau la quittait au profit de Siebe Schrijvers.

Mais c’est l’ancien malinois Mats Rits, en embuscade à l’entrée du rectangle, qui se chargea d’offrir au public le troisième but de cette rencontre où l’essentiel s’est joué en première mi-temps, à dix minutes de la fin (3-0, score final).

Cette septième défaite auquel il s’attendait sans doute, et qu’il ne dramatisera donc pas, laisse le Kavé à 3 points du top-6.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous