«Un accord sans ambition», «un piètre résultat»: la presse européenne inquiète après l’échec de la COP 25

«Un accord sans ambition», «un piètre résultat»: la presse européenne inquiète après l’échec de la COP 25
Reuters

Des avancées quasi insignifiantes dans la lutte contre le changement climatique. » Tel est le titre d’un article du journal français Le Monde, qui tire le bilan de la COP 25. Le journal de référence qui se revendique non partisan parle d’une « conférence maudite jusqu’au bout », dont l’accord final a été approuvé par des « négociateurs épuisés », adoptant des décisions qu’ils avaient, pour certains, « à peine lues ». Le Monde regrette « une incapacité à avancer, et à entrer dans le concret, en décalage avec l’appel constant des jeunes, des scientifiques, mais aussi des gouvernements eux-mêmes – dans leurs discours – à agir face à l’urgence climatique. »

Le Figaro évoque quant à lui d’un texte « qui ne satisfait personne. » « La principale surprise en cette fin de sommet est d’ailleurs que ce dernier ait donné lieu à un accord, tant la difficulté semblait grande », estime même le quotidien conservateur français.

« Unanimement déçus »

Le Guardian affirme que la COP 25 n’a pas atteint ses objectifs. « L’accord final a reconnu que des objectifs plus stricts en matière de carbone sont nécessaires à l’échelle mondiale, mais peu de pays en ont proposé et la résolution de revenir l’année prochaine avec des plans plus ambitieux a été formulée de manière trop faible pour satisfaire la plupart des militants », analyse le journal social-libéral britannique.

Même son de cloche du côté d’El Pais. Le quotidien généraliste à la plus forte diffusion en Espagne observe que « le piètre résultat, obtenu après des heures de négociations stériles, aggrave le décalage entre les gouvernements du monde et la science, quant à la crise du climat et la nécessité d’agir de façon urgente. » En Allemagne, le quotidien libéral-conservateur Die Welt estime également que les écologistes et les climatologues « sont amèrement et unanimement déçus ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • A l’instar de ses confrères, le Champion s’est adapté à la nouvelle donne sanitaire.

    Par Marc Roche

    Europe

    Les pubs anglais, victimes collatérales du coronavirus

  • L’assemblée générale sera très différente des précédentes
: l’essentiel des déclarations se fera par vidéo.

    Les 75 ans de l'ONU, c'est «le verre à moitié vide ou à moitié plein»

  • Dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes vêtues de rouge et blanc se sont retrouvées à Minsk, rituel dominical depuis le début de la contestation contre la réélection le 9 août du président Alexandre Loukachenko.

    Par Benjamin Quenelle

    Europe

    Biélorussie: manifs à Minsk, plan B à Moscou

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous