Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: un an sans gouvernement, c’est «honteux»

Une écrasante majorité de personnes interrogées se disent « inquiètes », même si la crise, jusqu’à présent, jugent-elles, n’a pas d’impact dans leur vie personnelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Il ne faut pas pousser le bouchon, il saute tout seul : à Ipsos qui les interroge sur la crise politique au fédéral, une écrasante majorité de citoyennes et citoyens estime que, un an sans gouvernement de plein exercice, c’est « honteux », c’est « inquiétant ». Les mêmes ajoutent que « cela n’a pas d’impact » sur leur vie personnelle…

Morales de l’histoire ?

La première : divisés sur tout le reste, les Belges sont unis dans la réprobation. Les résultats ne varient pas ou peu entre nord et sud. 83 % des Flamands, 72 % des Bruxellois, 76 % des Wallons disent que tout cela est « honteux » ; 67 % des Flamands, 64 % des Bruxellois, 66 % des Wallons jugent la situation « inquiétante ». On vous passe les moyennes nationales, elles coulent de source.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lambotte Serge, mardi 17 décembre 2019, 9:30

    Une vraie honte c'est d'accord .Pour y remédier il faudrait supprimer les indemnités des parlementaires et autres élus tant qu'il n'y a pas de gouvernement,vous verriez un autre empressement.

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 26 décembre 2019, 18:13

    Non seulement ils perçoivent leurs indemnités comme s'ils étaient en activité. mais les mois qui passent seront comptabilisés pour leur pension...en matière d'indûment perçu on fait difficilement mieux.

  • Posté par Coets Jean-jacques, lundi 16 décembre 2019, 22:30

    Les Régions, ensemble, représentent plus que l'Etat fédéral (oyez bonnes gens, nous vivons déjà dans un Etat confédéral ; on ne vous le dit pas, mais c'est comme ça !) et l'administration fédérale étant assez solide, on laisse au parlement (et au roi) les affaires courantes... Ha oui, une première ministre aussi, la première Première femme et pour quoi au juste...? Le Fédéral n'a pas de plan climat, n'a pas de plan survol, n'a pas de plan électricité, n'a pas de plan immigration, n'a pas de budget, etc. et qui s'en inquiète...?! J'estime qu'après 3 mois sans gouvernement, il faudrait d'une part raboter les salaires de tous les parlementaires, et, d'autre part, imposer un gouvernement technique à la mode suisse. On ferait peut-être avancer les choses, non ?!

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs