Accueil Belgique Politique

Sabine Laruelle (MR): «L’arc-en-ciel, ce n’est pas possible»

Invitée ce mardi matin de BelRTL, la présidente du Sénat s’est exprimée au sujet des négociations sur la formation d’un nouveau gouvernement fédéral.

Temps de lecture: 1 min

Rudy Demotte a mis les choses aux points et sa sortie fait réagir. Ce mardi matin, l’ancien préformateur (PS) a affirmé dans les colonnes de Sudpresse et sur les ondes de la RTBF qu’une alliance entre son parti et la N-VA à l’échelon fédéral était exclue.

À lire aussi Sabine Laruelle (MR) au «Soir»: «PS et N-VA doivent tomber les masques»

Invitée de BelRTL, Sabine Laruelle (MR) a réagi. « C’est évident que les deux plus grands partis dans chaque communauté avaient les clés en main. Je prends acte que le PS a clarifié la situation. Il faudra trouver d’autres solutions. »

« Si on veut donner une chance à ce pays, on doit essayer de dégager des convergences, avait préalablement estimé la présidente du Sénat lors de l’interview. Il y a des signaux assez inquiétants qui arrivent au niveau des sondages. L’arc-en-ciel ce n’est pas possible. Multicolore, ça permet d’inclure tout le monde et personne. Il faudra surtout aider les partis flamands qui veulent avancer de pouvoir le faire. »

À lire aussi Grand Baromètre: les Flamands préfèrent la N-VA, les francophones l’arc-en-ciel

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 17 décembre 2019, 11:07

    En manquant de délicatesse, je me permets de dire que le MR semble vouloir continuer à se laisser botter le c.., comme si la précédente législature ne lui avait pas suffi.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 17 décembre 2019, 11:17

    Ça serait le cas si le MR s'était effectivement laissé botté le c.l par la NVA lors de la législation précédente. Mais c'est aux électeurs du MR de décider de cela (et certains l'ont fait effectivement), pas à ses opposants. C'est évidemment facile d'accuser un parti adverse de tous les maux du monde... depuis les bancs de l'opposition. Mais je vous rappelle que le MR et le PS sont maintenant dans un même gouvernement en Wallonie (et demain sans doute au fédéral). Pensez-vous que le MR va s'y faire botter le c.l par le PS? Ou le contraire? Ou les 2 par Ecolo? Evidemment non! Etre en coalition ne veut pas dire dire être esclave l'un de l'autre. Ça veut dire partager ce qu'on a en commun et négocier ses différences. C'est faire un travail de compréhension mutuelle, d'ouverture d'esprit, de sacrifice sans doute. Si on essayait la bonne volonté et l'intelligence, pour une fois, plutot que l'insulte et l'étroitesse d'esprit?

  • Posté par Claude Michel, mardi 17 décembre 2019, 11:03

    .... le tricot peut-être ?......

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 17 décembre 2019, 11:01

    "L’arc-en-ciel ce n’est pas possible" Si, c'est possible (enfin, c'est pas encore fait, on est d'accord). Ça n'est peut-être pas souhaitable de son point de vue, qui est peut-être celui du MR. On verra ce que Bouchez en dira vendredi. Il est vrai que l'arc-en-ciel suppose 6 à 7 partis et 3 à 4 groupes politiques de diverses tendances, si on inclus le CD&V, qu'il faudra bien mettre d'accord tout ce joli monde sur un programme de gouvernement et distribuer les portefeuilles de manière équilibrée sans les multiplier. Ça ne sera pas simple, c'est évident. Mais c'est possible - tout est possible - et si c'est la seule solution pour ne pas retourner voter, ce qui serait pire que tout, autant la tenter.

  • Posté par Dessers Jacques, mardi 17 décembre 2019, 10:04

    Une preuve de plus du profond ancrage du MR dans la NV-A , tellement profond que le divorce éventuel en devient trop douloureux. A quand la fusion des 2 partis ? Pauvre Sabine Laruelle qui ne semble pas comprendre grand-chose à la situation actuelle.....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une