Grève en France contre la réforme des retraites: la Tour Eiffel est fermée

Grève en France contre la réforme des retraites: la Tour Eiffel est fermée
Reuters

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet mardi dans la rue, à l’appel cette fois de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d’une sortie de crise avant Noël.

Trafic SNCF et RATP encore très perturbé, bouchons sur les routes : au 13e jour de la grève illimitée contre la réforme des retraites, il est toujours aussi difficile de se déplacer. Côté SNCF, qui s’apprête à présenter un plan de transport réduit pour le premier week-end des vacances, trois TER sur dix et un TGV sur quatre circulent.

Côté RATP, huit lignes de métro sont fermées et seulement 30 % des liaisons en bus sont assurées. Mais « les consignes de dissuasion ont bien fonctionné en Île-de-France, la gare de Paris Nord est très calme », a indiqué un porte-parole de la SNCF.

Selon un sondage Harris Interactive pour RTL et AEF Info, 62 % des Français soutiennent le mouvement de grève, même si 69 % souhaiteraient une « trêve de Noël ».

Sur les routes franciliennes, le cumul des bouchons a dépassé les 300 kilomètres peu avant 8 heures mais s’approchait d’un niveau habituel. Par ailleurs, les compagnies aériennes ont dû réduire de 20 % leur programme de vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport d’Orly, à la demande de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

La Tour Eiffel est fermée.

Tous les syndicats dans les manifestations

Le mouvement devrait également toucher les établissements scolaires, avec 25 % de grévistes attendus dans le primaire (mais 58 % à Paris), et de possibles fermetures d’écoles, selon Jean-Michel Blanquer. « Pour le second degré, ça devrait être à peu près du même ordre, mais les établissements resteront tous ouverts », a indiqué le ministre de l’Education.

Les salariés du public et du privé sont attendus en nombre dans les cortèges en cette nouvelle journée interprofessionnelle de protestation contre l’instauration d’un système universel de retraites par points.

La démonstration de force du 5 décembre (806.000 manifestants selon le ministère de l’Intérieur), au premier jour du conflit, servira de référence, davantage que la mobilisation en net repli d’il y a une semaine (339.000 pour la place Beauvau). Une donnée pourrait affoler les compteurs : la présence de tous les syndicats dans les manifestations, à Paris – entre République et Nation – comme en régions.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite