Accueil Médias

RTBF: Jean-Paul Philippot a touché un salaire de 50.000 euros de plus qu’annoncé

Jean-Paul Philippot a touché 375.000 euros en 2018. C’est 50.000 de plus qu’annoncé par la RTBF dans son rapport annuel. On est loin des 245.000 euros de plafond théorique.

Info « Le Soir » - Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 1 min

La RTBF, comme toute société publique qui dépend de la Communauté française, est soumise au décret dit « transparence », voté en 2003. Celui-ci impose notamment que « la rémunération du fonctionnaire dirigeant » soit publiée chaque année dans le rapport d’activités. A la RTBF, ce fonctionnaire dirigeant n’est autre que l’administrateur général Jean-Paul Philippot. Il est donc contraint, chaque année, de publier sa rémunération.

En 2018, la salaire brut de Jean-Paul Philippot était de 325.000 euros, peut-on lire dans le rapport annuel. Un montant qui correspondrait, selon la RTBF, au plafond de 245.000 euros indexé et majoré de l'ancienneté.

Mais Le Soir a pu consulter différents documents détaillant le salaire de Jean-Paul Philippot. Et il s’avère qu’en 2018, le patron de la RTBF a perçu un montant brut de 374.638 euros (hors frais et avantages de toute nature). Soit 50.000 euros de plus que la somme déclarée.

Tous les détails sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Collard Grégory, mercredi 18 décembre 2019, 17:46

    Cinémaaaaa, cinémaaaaaaaaaa

  • Posté par Patrick Janssen, mardi 17 décembre 2019, 19:35

    Le montant total des rémunérations de MR Philippot ne sont pas nécessairement et uniquement payés par la Rtbf. Il peut avoir perçu des montants payés pour des prestations hors rtbf.

  • Posté par Leemans Philippe, mardi 17 décembre 2019, 18:52

    Calomnie, rumeur, fake news. Que penser ? Qu'une enquête soit ouverte le plus rapidement possible, et que justice soit faite. Mr Philippot bénéficie bien sûr de la présomption d'innocence, mais si enquête il y a, qu'il ait au moins le courage politique de faire un pas de côté pour assurer sa défense. Et si au terme d'un procès il soit jugé coupable, qu'on empêche à tout jamais de pouvoir encore avoir un mandat politique ou un mandat d'administrateur dans une société publique, voire privée. Quoi qu'il en soit ces salaires sont indécents que ce soit dans le public pou le privé. Que vaut le travail d'un homme, that's the question ?

  • Posté par Lebrun Pierre, mardi 17 décembre 2019, 18:48

    Vous avez dit "service au public" ???

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 17 décembre 2019, 18:48

    Ras-le-bol de ces gens qui se gavent. N'est-ce pas la RTBF qui organise Viva for life ? Paradoxal, n'est-il pas ?

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag