Accueil Grands formats

Grand format - Le réveil arabe, de l’Acte I en 2011 à l’Acte II en 2019

Pendant des décennies, on croyait les Arabes résignés sous le joug impitoyable de régimes corrompus et liberticides. Mais une puissante aspiration à la dignité s’est imposée, brisant leurs chaînes. Ici en 2011, et là en 2019.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 9 min

L’année 2019 restera-t-elle dans l’Histoire du siècle comme celle où se sera développée la seconde phase d’un vaste mouvement d’émancipation des sociétés arabes après l’essor initial daté de 2011 ? Autrement dit, après l’acte I des « Printemps arabes », assiste-t-on à l’Acte II, huit ans plus tard ? Quatre pays arabes, le Soudan, l’Algérie, l’Irak et le Liban, qui avaient été peu ou prou épargnés par les mouvements de contestation de leurs entrailles civiles en 2011, ont en tout cas expérimenté cette année des soubresauts sociopolitiques d’une ampleur sans précédent qui laisseront des traces indélébiles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands formats

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs