Accueil Monde Union européenne

La Pologne déclare des «zones anti-LGBTI», le Parlement européen condamne

La Pologne a adopté un texte proclamant des zones « libres de toute idéologie LGBTI ».

Temps de lecture: 1 min

Le Parlement européen a condamné mercredi la proclamation en Pologne de zones « libres de toute idéologie LGBTI » (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexe), réclamant un contrôle accru de l’utilisation des fonds européens.

À lire aussi Argent, famille, patrie: un programme ultraconservateur gagnant en Pologne

Dans un texte adopté à Strasbourg par 463 voix pour (107 contre et 105 abstentions), les eurodéputés « exhortent les autorités polonaises à révoquer toutes les résolutions » non contraignantes prises dans des dizaines de municipalités ou comtés polonais se déclarant « libres de toute idéologie LGBTI ».

À lire aussi «En Pologne, la sexualité n’est qu’un des champs d’une bataille plus vaste»

Bien que ces résolutions adoptées par ces municipalités ne soient pas juridiquement contraignantes, elles encouragent les élus « à s’abstenir de toute action visant à encourager la tolérance à l’égard des personnes LGBTI et à ne pas fournir d’aide financière aux ONG qui œuvrent en faveur de l’égalité des droits », rappelle le Parlement.

Pour appuyer leur message, les députés européens ont « demandé à la Commission de contrôler l’utilisation de tous les fonds de l’UE, de rappeler (…) que de tels fonds ne doivent pas être utilisés à des fins discriminatoires ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Lambert Denise, jeudi 19 décembre 2019, 10:35

    Pour que cela soit efficace, la comdamnation doit être assortie de coupes dans les fonds européens, pas juste de leur usage.

  • Posté par Davini Claude, jeudi 19 décembre 2019, 10:28

    Plus arriéré que ça tu meurs ...

  • Posté par Nica Petre, jeudi 19 décembre 2019, 9:32

    Qu'est ce que la Pologne, la Hongrie et la Roumanie, Bulgarie font encore en Europe. Deux pays eminament racistes et deux pays eminament corrompus où la justice n'est qu'un simulacre au pouvoir des nantis surtout s'ils sont présidents comme en Roumanie. Honte à l'Europe d'accepter des pays comme cela en leur sein et en plus de rien faire contre leur décision qu'emettre juste une condamnation sur laquelle la Pologne va s'assoir desus. C'est un peu comme I'Israël detruit des écoles construites par l'Europe en Palestine en l'Europe condamne fermement le destructions de nos subsides à la Palestine. Quelle honte pour l'Europe et l'esprit européen. A quand une armée éuropeene pour respecter ses intérêts et décisions ??????????????????

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 18 décembre 2019, 23:05

    J'hallucine.

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 18 décembre 2019, 19:54

    Quel sinistre régime que celui d'une Pologne ou le parti du pouvoir en est réduit à se trouver des ennemis insignifiants et fragiles comme les LGBTQI. Ce serait simplement grotesque si ce n'était grave. A quand une réaction digne de l'UE. La porte de sortie doit être proposée à la Pologne, en ces termes : se soumettre ou se démettre. La Pologne n'a plus sa place dans l'UE. Mise sous tutelle des tribunaux, mainmise du pouvoir sur les médias, haine raciste et homophobe érigée en doctrine d'Etat. Qu'attends donc l'UE, qui s'étonnera demain d'être déconsidérée, décrédibilisée!

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une