Les signalements de pédopornographie explosent après la campagne choc de Child Focus

Les signalements de pédopornographie explosent après la campagne choc de Child Focus
Belga

Le nombre de signalements de pédopornographie a fortement augmenté après la campagne choc de Child Focus, retirée après des protestations. Depuis le 17 novembre, jour du lancement de cette opération de communication, l’organisation de protection de l’enfance constate une hausse du nombre de signalements de 217 %, indique mercredi à Belga un porte-parole de l’organisation.

Child Focus se réjouit en outre de l’introduction d’un projet de résolution au parlement européen par la députée belge Hilde Vautmans (Open VLD), qui intègre les demandes et recommandations de l’organisation sur la question des images d’abus sexuels.

Le 17 novembre, Child Focus avait lancé sa campagne choc contre la pédopornographie à l’occasion de la Journée européenne de protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels. Elle avait été fortement critiquée en raison des images assez dures diffusées. Une association de victimes d’inceste et d’abus sexuels avait également déposé une plainte auprès du Jury d’éthique publicitaire (Jep). Child Focus s’était excusée auprès des victimes et la vidéo avait été retirée une semaine après le lancement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous