Brexit: l’accord de Boris Johnson remporte un premier vote

Brexit: l’accord de Boris Johnson remporte un premier vote

L’accord de Brexit du Premier ministre britannique Boris Johnson a franchi vendredi une première étape décisive au Parlement, mettant sur les rails sans attendre Noël la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier.

Après trois ans de crise et blocages suivant le référendum de 2016, le bouillonnant dirigeant conservateur a remporté le 12 décembre une majorité écrasante lui ouvrant un boulevard pour remplir sa promesse de mettre en œuvre le Brexit, approuvé à 52 % par les Britanniques en juin 2016.

À peine huit jours plus tard, la chambre basse du Parlement s’est réunie exceptionnellement un vendredi pour lancer le processus d’adoption avant la pause de Noël. Elle a approuvé avec 358 voix pour (234 contre) le projet de loi traduisant dans la loi l’accord de divorce négocié avec Bruxelles. « Nous avons un pas de plus vers le Brexit », s’est félicité Boris Johnson sur Twitter.

Un tournant historique

Après ce premier vote, le texte doit faire l’objet de débats plus détaillés à partir du 7 janvier et une adoption finale espérée par gouvernement dès le 9 janvier. Une fois l’assentiment de la reine reçu, il ne restera alors plus qu’au Parlement européen de le ratifier pour que le Royaume-Uni sorte de l’Union européenne le 31 janvier, après 47 ans d’une vie commune mouvementée et un divorce reporté trois fois.

Ce texte marque un tournant « dans notre histoire nationale » et ne doit « pas être vu comme la victoire d’un parti sur un autre », a déclaré avant le vote Boris Johnson devant une Chambre des communes aux bancs conservateurs enthousiastes. « Il est temps d’agir ensemble », « dans une confiance renouvelée dans notre destin national », a-t-il poursuivi, exaltant le « génie national ».

En octobre, Boris Johnson n’avait pas réussi à obtenir, faute de majorité, le soutien final du Parlement pour faire approuver son accord. Ce dernier prévoit notamment une nouvelle solution pour éviter le retour d’une frontière physique entre l’Irlande du Nord, province britannique, et la République d’Irlande, susceptible de mettre en péril les accords de paix du Vendredi saint de 1998.

Après le vote de vendredi, le nouveau président du Conseil européen Charles Michel a salué « une étape importante » et averti qu’une « concurrence équitable » devait constituer la base de la relation que doivent nouer le Royaume-Uni et les 27 après le Brexit.

La date officielle du divorce donnera en effet le coup d’envoi d’une période de négociations au pas de charge pour nouer un accord de libre-échange.

► La route de Boris Johnson reste toutefois semée d’embûches. Les explications sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. CULTURE AALST CARNIVAL ZONDAGSSTOET

    Alost: les mêmes caricatures antisémites en 2020, quel avenir pour ce carnaval?

  2. François Fillon et son épouse Penelope - ici, en décembre dernier -, risqent jusqu’à dix ans de prison.

    Face aux juges, François et Penelope Fillon risquent gros

  3. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite