La révolution des soins psychologiques

Cette convention entend renforcer le rôle du psychologue. Pour bénéficier de séances remboursées, les patients n’auront plus l’obligation de passer par leur médecin traitant.
Pour Test-Achat seule la prise complémentaire d’acide folique (vitamine B9) est véritablement indispensable. © Shutterstock.
Plusieurs personnes ont manifesté leur soutien aux grévistes.
La vaccination du personnel soignant: un sujet qui clive la société belge.
Pour l’Absym, «la vaccination contre le covid est une obligation déontologique et éthique pour les médecins et le personnel de santé.»
A Delta, un des trois sites hospitaliers du Chirec, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) y est une pratique tellement courante que les lieux y sont depuis deux ans accessibles 24 heures sur 24 du lundi au vendredi, et de 8 h à 17 h le week-end.
Le coronavirus peut se contracter dans une structure de soin.
«Avec une telle fonction, il faut une vision stratégique de l’institution et de ses missions», estime Benoît Collin.
Le groupe constitué des médecins, pharmaciens et dentistes fait partie de ceux où la couverture vaccinale est la plus forte (86,3%) alors qu’elle est plus faible chez les kinésithérapeutes (69,4%) ou les sages-femmes (66,9%).
Yves Van Laethem a donné une série de recommandations.
d-20210408-GM3WEZ 2021-06-23 10_42_23
PHOTONEWS_10925567-004
Les syndicats en appellent aux politiques, qui bottent en touche
Le pôle hospitalier Jolimont fait partie des trois associés qui vont fusionner dans le réseau Helora.
Le Premier ministre Naftali Bennett, avec à ses côtés le ministre de la Santé Nitzan Horowitz, s’adresse à des jeunes lors de la visite d’un centre médical, mardi près de Tel Aviv.
Depuis ce lundi, les Belges qui n’ont pas eu l’occasion de se faire vacciner ont droit à deux tests PCR gratuits.
Boris Johnson et son désormais ex-ministre de la Santé Matt Hancock, en septembre 2020.
aRTXBM71S
Alain Maron (Ecolo), Frank Vandenbroucke (Vooruit) et Christie Morreale (PS) étaient heureux de se voir enfin «en vrai» après des mois d’échanges virtuels. © Dominique Duchesnes.
Bruxelles compte bannir les moteurs diesel et essence, respectivement en 2030 et en 2035.
Après les révélations sur la pollution à Zwijndrecht, Céline Tellier a demandé à l’administration un rapport sur la situation en Wallonie.