Accueil Monde Europe

Royaume-Uni: le Parlement ouvre la voie au Brexit

Les députés britanniques ont apporté vendredi leur soutien initial à l’accord de Brexit du Premier ministre Boris Johnson, qui fixe la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne au 31 janvier 2020.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après plus de trois ans de débats, d’atermoiements et de psychodrames, la Chambre des Communes a voté ce vendredi 20 décembre en faveur de l’accord de retrait du Royaume-Uni négocié avec l’Union européenne prévoyant un départ au 31 janvier 2020. Après la victoire électorale retentissante du Premier ministre conservateur, Boris Johnson, le document a été approuvé à une écrasante majorité (358 pour et 234 contre). La décision du Parlement est la première étape du largage des amarres après quarante-sept ans de vie commune pour permettre au Royaume-Uni de reprendre sa course au grand large.

« Nous avons tiré les leçons du dernier Parlement en rejetant tout nouveau retard. La triste saga de ces trois dernières années sera bel et bien terminée et nous pourrons aller de l’avant », a déclaré le Premier ministre à propos de ce vote historique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 21 décembre 2019, 11:02

    Et surtout vive la plus grande bourse du monde dérégulée.

  • Posté par Marchal Michel, vendredi 20 décembre 2019, 20:21

    Au revoir, les amis. Soignez-vous bien grâce à votre nouveau système de sécurité sociale. Contrôlez bien vos flux irlando-irlandais du nord. Gérez bien l'Ecosse et ses velléités indépendantistes. Importez et exportez des milliards de tonnes de marchandises de et vers les copains du nouveau Commonwealth. Devenez scandaleusement riches et rendez la prospérité au nord-est, au Pays de Galles et à d'autres régions industriellement sinistrées.

  • Posté par Marchal Michel, vendredi 20 décembre 2019, 20:21

    Au revoir, les amis. Soignez-vous bien grâce à votre nouveau système de sécurité sociale. Contrôlez bien vos flux irlando-irlandais du nord. Gérez bien l'Ecosse et ses velléités indépendantistes. Importez et exportez des milliards de tonnes de marchandises de et vers les copains du nouveau Commonwealth. Devenez scandaleusement riches et rendez la prospérité au nord-est, au Pays de Galles et à d'autres régions industriellement sinistrées.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs