Accueil Monde Amériques

Au moins 175 nouvelles agressions sexuelles par des membres du clergé rendues publiques

Selon un rapport interne de la congrégation catholique, les actes auraient été perpétrés par 33 religieux de la congrégation mexicaine des Légionnaires du Christ.

Temps de lecture: 3 min

Au moins 175 mineurs ont été victimes d’agressions sexuelles de la part de membres de la congrégation mexicaine des Légionnaires du Christ entre 1941 et 2019, notamment de leur fondateur Marcial Maciel, selon un rapport interne de la puissante congrégation catholique publié samedi.

Les actes ont été perpétrés par 33 religieux (prêtres ou diacres), et Marcial Maciel a lui-même abusé de 60 mineurs, selon ce rapport interne, qui porte sur une période allant de la fondation des Légionnaires du Christ en 1941 jusqu’au 16 décembre 2019, et qui a été écrit par une commission créée en juin par le supérieur général de la congrégation, Eduardo Robles-Gil.

Cette publication intervient alors que mardi, le pape François, qui a fait de la lutte contre les agressions sexuelles dans l’Eglise catholique une des priorités de son pontificat, avait levé le secret pontifical sur ce fléau.

L’institution est depuis plusieurs années en pleine tourmente avec les révélations successives sur des scandales massifs d’agressions pédophiles commises pendant des décennies par des prêtres ou des religieux et souvent couverts par leur hiérarchie dans plusieurs pays, notamment aux Etats-Unis, au Chili ou en Allemagne.

Encore dans la congrégation

« Dans leur grande majorité, les victimes étaient des garçons adolescents entre 11 et 16 ans », détaille le texte divulgué sur le site ceroabusos.org, qui dépend des Légionnaires du Christ. La congrégation fondée par le Mexicain Marcial Maciel (1920-2008) affirme qu’elle avance dans un processus de « réparation et réconciliation » avec 45 victimes, tout en reconnaissant qu’elle doit encore l’étendre aux autres.

Le rapport remarque que 18 des 33 religieux ayant commis des abus font encore partie de la congrégation, mais précise qu’ils ont été écartés des tâches en lien avec le public ou des mineurs.

Sur ces 33 personnes, 14 avaient elles-mêmes été victimes des Légionnaires, ce qui met en évidence l’existence de « chaînes d’abus » où « une victime d’un Légionnaire, le temps passant, devient à son tour un agresseur ». « En ce sens, il est emblématique que 111 des mineurs abusés dans la Congrégation ont été victimes du père Maciel, d’une de ses victimes ou d’une victime de ses victimes », peut-on lire dans le rapport. « Il y a probablement plus d’affaires d’abus que ce dont rend compte le rapport et les statistiques devront être régulièrement actualisées », est-il également écrit.

Les Légionnaires du Christ, qui possèdent des centres éducatifs dans plusieurs pays, ont pris leurs distances avec leur fondateur, un temps protégé par le Vatican avant de perdre tout crédit.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par ADAM Jean-Victor, dimanche 22 décembre 2019, 10:19

    Les petits garçons de mon pensionnat français ne se plaignaient pas des religieuses qui venaient les caresser le soir. Premières jouissances...

  • Posté par Nicolay Jean-marie , dimanche 22 décembre 2019, 8:33

    Maciel, vous savez celui dont Woytila disait qu'il était "un santo"!!!

Plus de commentaires

Aussi en Amériques

La bureaucratie cubaine au menu des Havanais

Cuba a rouvert à la mi novembre ses frontières, fermées depuis mars 2020. Le système enchaîne les aberrations bureaucratiques à un point jamais atteint dans un contexte d’interdits, de pénuries croissantes et d’hyperinflation.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs