Accueil Monde Europe

Moscou et Kiev s’accordent pour éviter une nouvelle guerre du gaz vers l’Europe

Infructueuses pendant des semaines, les négociations ont fini ce week-end par aboutir sur un accord avant la date-butoir du 31 décembre. Les approvisionnements européens de gaz russe via l’Ukraine sont pérennisés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La guerre du gaz n’aura donc pas lieu. C’était devenu un classique des tensions entre Kiev et Moscou depuis qu’en 2005-2006 Gazprom, bras gazier du Kremlin, avait cessé d’alimenter les gazoducs ukrainiens à cause d’un désaccord sur le prix et, en plein hiver, avait interrompu ses approvisionnements vers l’Europe. Cette fois, alors que la date butoir du 31 décembre se rapprochait dangereusement pour renouveler le contrat sur ce transit de gaz russe via l’Ukraine pour les consommateurs européens. Un accord a été trouvé in extremis ce week-end. Kiev voulait un contrat sur dix ans. Moscou a tranché pour cinq ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par stals jean, dimanche 22 décembre 2019, 10:54

    l'ingérence de Trump dans cette affaire de construction de Gazoduc en vue d'un l'approvisionnement plus sur de l'Europe en gaz russe, est une preuve de plus que l'Amérique et à fortiori celle présentement du psychopathe Trump, représente un danger bien réel pour le reste du monde. On l'a vu avec les mensonges permettant d'envahir l'Irak, mais ce constat à propos les agressions américaines est valable pour absolument tous les Continents, en effet, la où les USA peuvent foutent la zizanie avec les profits maximum et tous azimuts en retour, il n'hésitent jamais, jamais. Voila maintenant que Trump annonce la conquête militaire de l'Espace. Foutent la merde sur la planète ne lui suffit pas. Je le répète Trump est lui aussi un danger bien réel pour l'Humanité, comme un certain Führer de sinistre mémoire, qui voulait lui aussi, toutes proportions gardées bien entendu, que son pays d'adoption devienne la nation la plus puissante et la plus riche du monde. On à vu le résultat...

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 22 décembre 2019, 10:01

    La Russie a été l'alliée naturelle de l'Europe pendant des siècles, puis octobre 1917 et ensuite surtout Staline ont tout changé. Trump est-il en train de réparer cela?

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs