Accueil Belgique Politique

Mertens (PTB) en interview avec Van Grieken: fallait-il rompre le cordon médiatique autour du Vlaams Belang?

Une interview des présidents du PVDA/PTB et du Vlaams Belang dans l’hebdo « De Zondag » a suscité des remous côté francophone. « Nous prenons nos responsabilités », réplique-t-on au PTB.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

P eter Mertens versus Tom Van Grieken. C’est le titre « pugilistique » de l’interview croisée des présidents du Partij van de Arbeid van België/Parti du Travail de Belgique et du Vlaams Belang publiée dans De Zondag, l’hebdo dominical du groupe Roularta. Elle a eu le don d’animer – côté francophone – un dimanche politique de Trêve des confiseurs.

Georges-Louis Bouchez, le président du MR et informateur fédéral, et Rajae Maouane, co-présidente d’Écolo, ont été les premiers à réagir sur Twitter. Le premier pour rappeler que « cela fait de nombreuses années que le MR tente de faire comprendre que le PTB et le Belang appartiennent au même registre populiste et dangereux pour notre pays ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Evlard Philippe, mercredi 25 décembre 2019, 12:17

    L'extrème-droite est aussi pire que l'extrème gauche mais c'est le premier qui détient le record de cruauté (Hitler Pinochet Papadopoulos et j'en passe A noté que le PTB est un parti de gauche et je remarque que le parti soeur en Grèce Tsipras es t le seul en Europe qui a fait un réferundum ! plus démocratique que ça tu meurs !!!!

  • Posté par Chalet Alain, lundi 23 décembre 2019, 18:00

    Le passé sinistre de l'extrême droite? OUI, mais aussi de l'extrême gauche, qui a fait encore plus de victimes et a davantage restreint les libertés que l'extrême droite. Et pour ceux qui veulent s'informer, lisez le programme du Vlaams Belang et vous verrez que c'est un parti de GAUCHE, fort semblable au parti communiste PTB.

  • Posté par brenes norbert, lundi 23 décembre 2019, 11:51

    Je n'ai personnellement jamais compris cette idée de "cordon sanitaire médiatique". Elle me paraît très stupide et totalement non compatible avec nos principes démocratiques.

  • Posté par Deckers Björn, lundi 23 décembre 2019, 12:22

    Il y a dans ce débat sur le cordon sanitaire deux idées qui se tiennent. Les uns mettent en lumière le passé sinistre de l'extrême droite, et par ailleurs, l'incompatibilité fondamentale de l'extrême droite avec la démocratie puisque pour l'extrême droite, un être humain n'est pas égal à un être humain. Hors, ce principe est la base de la démocratie. A partir de là, ils conviennent qu'un parti d'extrême droite ne doit pas être considérer comme n'importe quel autre parti et qu'en raison de son incompatibilité avec la démocratie, il faut dresser autour de lui un cordon sanitaire. On pourrait aussi interdire ces partis. Feu le Vlaams Blok a d'ailleurs subit cette sanction mais on le sait depuis, cette disposition ne vaut pas grand chose puisque le lendemain de son interdiction, le VB renaissait avec les même initiales et les même idées sous le nom de Vlaams Belang. D'autres mettront en avant qu'en démocratie, le peuple est libre de toutes opinions, et qu'en conséquence, l'extrême droite a droit au même traitement que n'importe quel autre parti, ce qui fut le cas du NSDAP avec la suite que l'on sait. Chacun jugera en son âme et conscience de la pertinence du cordon sanitaire. En ce qui me concerne je le juge parfaitement justifié. Un parti qui considère qu'un être humain n'est pas égal à un autre être humain est par définition anti-démocratique. Il est donc normal, dans une démocratie saine qu'il ne soit pas traité comme un autre.

  • Posté par Deckers Björn, lundi 23 décembre 2019, 9:47

    Tempête ridicule dans un verre d'eau. On sent qu'on est entré dans la trêve de fin d'année et LE SOIR comme tous les autres titres vont devoir trouver des sujets pour remplir la gazette. Et donc, pour aujourd'hui, horreur et scandale : une interview débat de Peter Mertens et Tom Van Griecken. Bigre, on tremble! Un peu de sérieux et d'honnêteté svp. Cela fait longtemps que le cordon sanitaire est asymétrique dans ce pays. Il est politique ET médiatique au sud (accord entre tous les médias pour barrer la moindre interview à un leader d'extrême droite) et seulement politique en Flandre (où les leaders VB se pavanent même dans sur les plateaux du service public - VRT). Dans ce contexte, une interview débat entre Peter Mertens, leader flamand du PVDA et de Tom Van Griecken (président du VB) dans un hebdomadaire flamand et juste un non-événement. Les leaders de tous les partis flamands se retrouvent quotidiennement à dialoguer en radio en télé et dans les journaux avec les leaders du VB. Cet article est d'une rare hypocrisie.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs