Accueil Société Régions Brabant wallon

Ottignies: des IRM via deux caissons mobiles

Une solution provisoire en attendant le remplacement d’un vieil appareil. La clinique Saint-Pierre ne dispose toujours que d’un seul numéro d’exploitation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Un appareil de résonance magnétique nucléaire (RMN), encore appelé « imagerie par résonance magnétique » (IRM), dans un caisson spécialement aménagé devant l’ancienne entrée de la clinique, et un autre sur roues installé dans le parking arrière. La clinique Saint-Pierre s’adapte jusqu’au 24 avril pour faire face au remplacement de l’ancienne machine arrivée en fin de vie après quatorze ans de bons et loyaux services. Un coût pour la clinique, mais pas encore une avancée pour les patients, confrontés à de longues files d’attente.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

In BW: une politique immobilière tournée vers l’avenir

Gestionnaire de cinq business centers en Brabant wallon, l’in BW mise sur une politique immobilière à la pointe en matière d’énergie et de services aux entreprises. Elle s’oriente aussi de plus en plus vers la spécialisation de ses parcs d’activités économiques.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs