RDC: l’ancien Premier ministre Muzito appelle à «annexer le Rwanda»

RDC: l’ancien Premier ministre Muzito appelle à «annexer le Rwanda»
D. R.

L’ancien Premier ministre et opposant congolais Adolphe Muzito a appelé lundi Kinshasa à « faire la guerre au Rwanda » et même à « l’annexer » pour mettre fin aux violences qui ensanglantent l’est de la République démocratique du Congo depuis 25 ans. Il s’est attiré une volée de critiques, même de la part de ses (ex-)alliés.

« Il faut faire la guerre au Rwanda pour rétablir la paix dans la région. Le Rwanda influe sur la politique congolaise. L’Ouganda aussi », a déclaré M. Muzito durant une conférence de presse à Kinshasa. « Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda, en occupant son territoire, si possible annexer le Rwanda » à la RDC, a-t-il ajouté.

Deux autres leaders de Lamuka, la principale plateforme politique d’opposition en République démocratique du Congo, Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, se sont déclarés « surpris » par « cette thèse perfide » de laquelle ils se « désolidarisent », selon un communiqué parvenu à l’AFP et à l’agence Belga. Ils ont par ailleurs invité M. Muzito « à revenir sur ces propos ».

Un autre député d’opposition, Delly Sesanga, a pour sa part souligné que « la guerre contre les voisins n’est ni un discours ni une vision d’avenir. La vocation de la RDC est d’être une puissance forte au service de la paix et de la stabilité en Afrique ». « L’enfer, ce n’est pas les autres », a-t-il ajouté, selon des médias congolais.

« Ce propos n’engage que moi », a réagi M. Muzito, interrogé par l’AFP. L’AFP n’a pu joindre immédiatement le porte-parole du gouvernement pour une réaction.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous