Côte d’Ivoire: mandat d’arrêt international émis contre Guillaume Soro

Côte d’Ivoire: mandat d’arrêt international émis contre Guillaume Soro
Reuters

Un « mandat d’arrêt international » a été émis lundi par la justice ivoirienne contre l’ex-chef de la rébellion et candidat à la présidentielle de 2020 Guillaume Soro pour « tentative d’atteinte à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national », a annoncé le procureur de la République sur la télévision publique.

Des « éléments en possession des services de renseignement » établissent « clairement que le projet devait être mis en œuvre incessamment », a affirmé le procureur Richard Adou, sans donner davantage de détails.

L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne est également visé par une information judiciaire pour « détournement de deniers publics, recel et blanchiment de capitaux portant sur la somme de 1,5 milliard de francs CFA » (environ 2,25 millions d’euros), a déclaré le procureur.

Candidat à la présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro devait rentrer dans son pays après six mois d’absence. Mais son avion privé a finalement atterri au Ghana ce midi. « Quinze » de ses partisans « ont été arrêtés » lundi par les forces de l’ordre, dont le député Alain Lobognon, le bras droit de M. Soro, « mais pour des dossiers complètement différents », a précisé le procureur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous