Accueil Belgique

Bruxelles: la place Madou réaménagée dès vendredi

Seuls les bus, les vélos et les taxis pourront rallier la place Saint-Josse via la chaussée de Louvain, à l’issue de travaux s’achèveront le 22 juin.

Temps de lecture: 3 min

Le coin en a décidément vu de toutes les couleurs. Jaune vif notamment lorsque, avec l’aval de l’ancienne majorité, la place Madou et le tronçon de la chaussée de Louvain avait été repeint, en 2012, aux couleurs d’une cause : la piétonisation de bout d’artère reliant la petite ceinture à la place Saint-Josse.

Baptisé « Walking Madou », le projet avait à la fois séduit les amateurs de mobilité douce et singulièrement énervé d’autres acteurs comme certains commerçants, inquiets pour leurs recettes et de nombreux automobilistes englués dans le trafic et déviés vers la parallèle rue Scailquin où se croisaient alors circulations montante et descendante.

Arrivé aux commandes ten noodoises fin 2012, le nouveau bourgmestre Emir Kir (PS) avait rapidement fait part de son hostilité envers le projet de piétonisation. Et obtenu gain de cause, après des mois de fermeture à la circulation automobile, le tronçon de la chaussée de Louvain a été rouvert au trafic en mars 2013. Avec, à la clé, un réaménagement de fortune fait de blocs de béton assorti d’un rond-point des plus illisibles sur la place Madou, et ce en attendant une réflexion globale sur la mobilité dans le secteur.

La chaussée de Louvain fermée aux automobilistes

Et il semble que le dossier ait enfin évolué, comme l’a annoncé ce mardi le cabinet du ministre en charge des Travaux publics, Pascal Smet (S.PA). « Avant la fin de l’année, la Région bruxelloise présentera ses plans pour le réaménagement de la place Madou, de la chaussée de Louvain et de la rue Scailquin, dit-on. Ils seront dessinés afin d’intégrer au mieux le projet de pistes cyclables séparées et sécurisées sur la petite ceinture. L’objectif est d’augmenter la qualité de vie et de contrôler le trafic. En attendant, des aménagements seront réalisés afin d’améliorer la situation à court terme ». Et les premiers coups de pioche sont attendus dès vendredi prochain avec le retrait des plots de béton chaussée de Louvain, qui sera fermée au trafic du 8 au 22 juin pour réfection et agrandissement des trottoirs.

Seuls les bus, les vélos et les taxis pourront emprunter la chaussée de Louvain

Ensuite, l’artère sera rouverte mais uniquement aux bus, aux taxis et aux cyclistes, les automobilistes étant à nouveau renvoyés vers la rue Scailquin. La rue du Vallon et la rue de la Charité seront mises en cul-de-sac. Un élargissement de voirie est prévu à hauteur de la chaussée de Louvain pour rendre un demi-tour possible. De quoi permettre de revoir les grilles de feux des carrefours, « ce qui réduira considérablement les files », assure la Région.

Cette situation perdurera jusqu’à la présentation des plans définitifs, annoncés, on l’a dit, fin d’année. Et pourrait donc bel et bien préfigurer le retour d’une semi-piétonisation, définitive, celle-là, de la chaussée de Louvain.

Du côté de la commune, on se dit surpris de la sortie régionale. Non, la messe n’est pas encore dite.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une