Accueil Belgique Politique

Le gouvernement flamand annonce de nouvelles coupes budgétaires: des groupes défavorisés ciblés

Le député flamand Staf Pelckmans a notamment critiqué le « cynisme » d’une décision prise en pleine période de fêtes de fin d’année.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement flamand a décidé de supprimer les subsides destinés aux projets participatifs des groupes défavorisés dans les domaines de la culture, de la jeunesse et du sport, a indiqué mercredi le cabinet du ministre-président flamand Jan Jambon.

La Flandre organise en principe chaque année deux cycles de subventions pour des projets orientant des groupes défavorisés vers la culture, le travail de jeunesse ou le sport. Il s’agit notamment de projets pour les personnes handicapées, les détenus ou les personnes en situation de pauvreté. Lors de la dernière attribution, en août dernier, 518.000 euros avaient été distribués.

Mais cette politique de participation subira une réduction budgétaire de 6 % en 2020. Ce qui aura comme conséquence la suppression du cycle prévu en février prochain, sauf pour les projets déjà en cours. Une partie des moyens budgétaires sera attribuée à d’autres filières de l’aide aux personnes en situation de besoin ou aux bibliothèques des prisons.

Les plus vulnérables

« D’autres besoins urgents existent en termes de politique de participation », a indiqué le cabinet de M. Jambon (NV-A), en confirmant des informations diffusées par le parti écologiste Groen. « Les projets peuvent également bénéficier d’autres formes de subsides », a-t-on ajouté de même source.

Les écologistes flamands ont dénoncé une mesure qui frappe les initiatives de participation les plus vulnérables ou de plus faible ampleur. Le député flamand Staf Pelckmans a critiqué le « cynisme » d’une décision prise en pleine période de fêtes de fin d’année.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 26 décembre 2019, 10:40

    Ce sont bien les Flamands qui sont le plus à plaindre et qui ont le plus à perdre dans l'évolution politique de leur région.

  • Posté par Vancauwenbergh Joseph, jeudi 26 décembre 2019, 9:53

    La NVA c'est de l'ultra libéralisme ne le saviez-vous pas ? Pas un libéralisme à la Louis Michel mais le libéralisme de Trump.

  • Posté par Vandooren Pierre, jeudi 26 décembre 2019, 7:32

    Heureusement qu'il y a des wallons pour contribuer à la guérison d'enfants flamands qui ne peuvent pas se payer des soins hors de prix.

  • Posté par Debrabander Jean, jeudi 26 décembre 2019, 7:05

    Les petits trolls NVA étaient de sortie hier soir.

  • Posté par Lange Daniel, jeudi 26 décembre 2019, 6:51

    On présente toujours la Flandre comme riche mais dans les faits ce sont une minorité de personnes qui profitent des richesses et de plus en plus. En Flandre il existe aussi des restos du coeur et des associations mais là on en parle moins on cache la poussière sous le tapis et ceux qui s'en occupent se cachent plus car il ne faut pas ternir l'image du Vaderland. J'ai notamment visité le resto de Maldegem qui travaille dans des conditions difficiles chapeau à eux.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs