Accueil Monde Europe

La réforme de la monarchie britannique met William et Kate aux premières loges

A l'occasion des fêtes de Noël, Elizabeth II a mis les choses au clair. Alors que Harry et Meghan sont passés à la trappe, William et Kate sont désormais choyés par la souveraine dans le cadre d’une opération de recentrage de la famille royale sur son noyau dur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans son message télévisé du 25 décembre, la reine Elizabeth II levé le voile sur la nouvelle organisation du clan Windsor, recentrée sur le prince héritier Charles, son fils aîné William et le fils de ce dernier, George.

En vertu de la répartition des rôles, le prince Charles supplée sa mère, âgée de 93 ans, en assurant de facto la régence du royaume. Le futur roi reprend à son compte les aspects les plus fatigants de la charge royale : voyages à l’étranger, remise de décorations, parrainage de régiments et activité caritative haut de gamme. Il a également récupéré les fonctions assurées par son père Philip, retiré de la vie publique en 2017.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Ronde Michel, vendredi 27 décembre 2019, 18:20

    "... sur le Royaume-Uni, dont la cohésion est menacée par le Brexit et les forces centrifuges en Ecosse, en Irlande du Nord et au Pays de Galles...". N'exagérons quand même pas !

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs