Gwendolyn Rutten (Open VLD) réagit aux propos de Jan Jambon (N-VA) sur les familles de migrants

Gwendolyn Rutten (Open VLD) réagit aux propos de Jan Jambon (N-VA) sur les familles de migrants
Photo News

La présidente de l’Open VLD Gwendolyn Rutten, partenaire de la N-VA au sein de la majorité régionale flamande, a vivement critiqué dimanche des propos tenus par le ministre-président Jan Jambon rapportés dimanche par De Tijd. Lors d’une conférence, le nationaliste flamand a affirmé qu’une famille de demandeurs d’asile disposait, pendant que sa demande était examinée, d’un temps suffisant pour acheter une maison grâce à l’argent des allocations familiales.

« Une sortie sur une légende urbaine d’extrême-droite », a réagi Mme Rutten sur Facebook. « Ce sont des propos erronés qui, en ces temps xénophobes sonnent vrais, mais sont néfastes et causent des dégâts. »

La présidente des libéraux flamands rappelle que la mesure visant à octroyer rétroactivement de l’argent aux enfants qui reçoivent le feu vert pour rester légalement dans le pays après une période d’attente a déjà été annulée, et que les familles avec enfants disposent, pendant la période d’attente, d’un logement et du nécessaire pour envoyer les enfants à l’école. « Cette explication est probablement moins excitante qu’une légende urbaine, mais c’est cela la vérité. Et c’est ce que vous devez attendre d’un chef de gouvernement. L’essentiel, par des légendes, pas des perroquets de l’extrême-droite. »

Les propos de Jan Jambon ont également été vivement critiqués par l’opposition. « C’est très problématique pour le moins », a déclaré le chef du groupe Groen Björn Rzoska sur Twitter.

Sur le même sujet
Open VLD
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous