Le grand débat des présidents de partis: les francophones prêts à une réforme de l’Etat

«
Le Soir
» a réuni les nouveaux présidents de partis francophones.
« Le Soir » a réuni les nouveaux présidents de partis francophones. - Dominique Duchesnes.

En quelques mois, toutes les présidences des principaux partis francophones ont été renouvelées : le PS est passé dans les mains de Paul Magnette, le MR chez Georges-Louis Bouchez, le CDH auprès de Maxime Prévot, François De Smet s’est imposé chez Défi et Rajae Maouane a pris la coprésidence d’Ecolo (avec Jean-Marc Nollet).

Le Soir, en cette fin d’année, les a tous réunis pour un grand débat. Ils prennent la mesure de la crise de la démocratie qui touche notamment la Belgique. Ils prennent également acte des velléités de réforme de l’Etat côté flamand. Et, bon gré mal gré, ils estiment tous que l’on doit se tenir prêt à cette éventualité en 2024. C’est-à-dire forger un projet du côté francophone. Pour autant, insistent certains, cela ne veut pas forcément dire un renforcement du fait régional en Belgique mais pourrait être synonyme de refédéralisations.

>> Lire le débat et ses coulisses sur Le Soir +

Sur le même sujet
PolitiquePaul Magnette
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous