Anderlecht dans le rouge: «Nous allons réduire progressivement le groupe», réagit le CEO des Mauves

©Belga
©Belga

Anderlecht vit une saison difficile sur le plan sportif. Et la situation n’est pas au mieux financièrement non plus puisque le club affiche une perte de 27 millions d’euros par rapport à la saison dernière, de quoi porter sa dette à 95 millions. Une situation inquiétante, mais qui ne surprend pas dans la direction des Mauves.

« Nous ne sommes certainement pas choqués », a déclaré le directeur opérationnel d’Anderlecht Jo Van Biesbroeck à Sporza. « Nous avons vu ces chiffres arriver. C’est pourquoi nous avons également procédé à une augmentation de capital en février. »

Le CEO du Sporting pointe trois causes qui ont mené à cette situation. « Premièrement, nous n’avons pas disputé la Ligue des champions l’année dernière, mais l’Europa League. Cela fait une différence d’environ 10 à 11 millions d’euros. Deuxièmement, nous avons terminé plus bas dans le classement en championnat et cela nous coûte de l’argent en termes de droits TV. Troisièmement, nous avons choisi de garder le noyau au complet. La masse salariale est la principale raison de la perte financière. Et cela n’a pas diminué, car au début de l’année, nous avions aussi mis nos jeunes talents sous contrat. »

Réduire le noyau est inévitable. « Nous ne continuerons pas à travailler avec ce noyau », indique Van Biesbroeck, précisant qu’il faudra le faire « progressivement » et « céder des joueurs que nous aurions pu vendre l’année dernière. »

Cette saison, Anderlecht ne pourra pas compter du tout sur l’Europe pour renflouer les caisses, et la situation pourrait se répéter la saison prochaine. De quoi obliger le club à réorganiser son noyau donc, et peut-être de vendre certains de ces talents. « Il y a chez nous des joueurs qui ont de la valeur sur le marché. Et je pense à certains de nos joueurs expérimentés », explique le CEO des Mauves.

Le club peut par contre toujours s’appuyer sur l’aspect commercial avec le sponsoring et le merchandising, boosté par Vincent Kompany, qui aident à limiter ces pertes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous