Accueil Monde Amériques

Cuba: la jeune garde s’installe aux manettes du pouvoir à La Havane

A l’aube du 61è anniversaire de la Révolution cubaine, les leaders historiques de la Révolution disparaissent les uns après les autres. Une nouvelle garde émerge, menée par Miguel Diaz-Canel. L’influence du castrisme s’estompe dans le quotidien des Cubains et en Amérique latine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le cadeau de Noël des Cubains s’appelle Manuel Marrero Cruz. L’ex-ministre du Tourisme de 56 ans a été nommé Premier ministre à quelques jours du 61è anniversaire de la Révolution. Son poste n’existait plus depuis 1976. Il était occupé à l’époque par un certain Fidel Castro. La nomination de Manuel Marrero n’est pas une révolution, cet architecte de formation ne disposera que d’un pouvoir limité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs