Voici le top 10 des dessins de Kroll les plus vus en 2019

Notre-Dame s’enflamme le 14 avril. Dessin publié le 15 avril et réalisé par Pierre Kroll.
Notre-Dame s’enflamme le 14 avril. Dessin publié le 15 avril et réalisé par Pierre Kroll.

Chaque jour, Pierre Kroll livre aux abonnés du journal « Le Soir » son regard décalé sur l’actualité. Le caricaturiste a été gâté en 2019 : campagne électorale, crise politique, affaire Boël, 18 ans de la princesse Elisabeth… Découvrez ci-dessous le top 10 des dessins les plus consultés sur notre site cette année. Pas encore abonné(e) pour en profiter en 2020 ? Profitez de notre offre spéciale découverte ICI pour accéder à tous les contenus de la rédaction pour 1 € pendant 1 mois.

Bouchez et Coens nommés informateurs par le Roi (11 décembre)

Le 10 décembre, Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens sont nommés informateurs. Les deux novices vont tenter de sortir le pays de la crise politique.

Le pugilat MR-Ecolo pendant la campagne électorale (9 mai)

Début mai, un trait se détache malgré tout au moment de la campagne électorale : l’hyper conflictualité entre MR et Ecolo. Pendant que le PS assiste aux échanges. Retrouvez la stratégie des partis pour les élections.

Albert II et l’affaire Boël (02 février)

Le 1er février, le roi Albert II se pourvoit en Cassation contre l’arrêt qui l’ordonne de se soumettre à un test ADN. Retrouvez les éléments de cet arrêt.

Le test ADN d’Albert II (17 mai)

En mai, la cour d’appel de Bruxelles contraint Albert II à payer une astreinte de 5.000 euros par jour tant qu’il ne se soumet pas à un test ADN.

Un Roi reçoit, l’autre donne (29 mai)

Le 28 mai, le roi Albert II a effectué son test ADN tandis que son fils poursuivait ses consultations royales après les élections du 26 mai. Mais la procédure judiciaire suit son cours, et les résultats sont tenus secrets.

Le décès de Jacques Chirac (27 septembre)

Le 26 septembre, l’ancien président de la République Jacques Chirac est mort à l’âge de 86 ans. Portrait de ce président que la France a tant aimé.

Un tract polémique d’Ecolo pendant la campagne (16 mai)

En campagne électorale, Ecolo suscite la polémique après la distribution au marché de Laeken d’un tract visant des mesures uniquement sur le culte à Bruxelles. Relisez l’édito de Béatrice Delvaux.

NewB cherche des fonds (27 novembre)

NewB, la coopérative qui se rêve banque « éthique et durable » a réussi son pari en mobilisant en un peu plus d’un mois un capital considérable de plus de 33 millions d’euros. Le 27 novembre, il fallait encore trouver 10 millions d’euros. Voici à quoi ressemblera NewB.

Les 18 ans de la princesse Elisabeth (26 octobre)

Pour ses 18 ans, la princesse a été mise en valeur au Palais. Une cérémonie symbolique, qui traduisait bien la manière dont on la prépare à ses futures fonctions royales. A l’opposé de ce qu’a connu son père. Notre grand format.

Des dons pour reconstruire Notre-Dame (18 avril)

Après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame, plusieurs grandes fortunes ont annoncé qu’elles allaient contribuer financièrement à sa reconstruction. Certains se disaient écœurés, évoquant un indécent « Téléthon des milliardaires ».

Retrouvez Pierre Kroll tous les jours dans « Le Soir », en version papier et numérique. Ne manquez aucun dessin de Kroll en 2020 en vous abonnant dès maintenant ICI.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sabine Laruelle (MR) et Patrick Dewael (VLD) feront rapport au Roi le 9 mars.

    Négociations fédérales: deux libéraux pour pacifier d’abord, explorer ensuite

  2. Pierre Wunsch, gouverneur de la Banque nationale, dénonce l’enrichissement personnel des dirigeants d’Intégrale.

    Affaire Nethys: la Banque Nationale suspecte un abus de biens sociaux chez l’assureur Intégrale

  3. belga

    Europa League: le FC Bruges ne doit plus avoir peur

La chronique
  • Visa pour la Flandre: bons boulets d’Alost

    Ah s’il avait su ! Le nouveau patron de « Chez Lequet » à Liège aurait été faire ses saluts nazis et chanter « heili hailo haila » sur un char dans un cortège de carnaval et pas dans une salle de restaurant remplie de familles venues sacrifier à la tradition des boulets sauce lapin. Parce que dans un char au milieu d’un cortège de carnaval, tout ça, c’est de l’humour. Et l’explication très raffinée du gérant au micro de la RTBF – « On a fait les bièsses. On a exagéré, je regrette mais chacun a son humour » – aurait mieux tenu la route pour expliquer ce qui tenait très peu de la… farce.

    Enfin c’est ce qu’on pense à Alost, où les organisateurs du carnaval s’apprêtent à laisser défiler des chars avec des caricatures de juifs orthodoxes, avec papillotes, nez crochu, rats et tas d’or, comme ce fut le cas l’an dernier, et cela au nom de l’humour. « Aalst in Zottenland, alles kan en mag » – Alost au pays des fous. Tout est possible et permis : voilà ce qui régit depuis...

    Lire la suite

  • On en a tous marre

    Le Palais a donc une nouvelle fois sacrifié à ce qui devient hélas un rituel. La nomination d’un duo chargé de permettre la formation d’un gouvernement fédéral. Sabine Laruelle et Patrick Dewael sont la neuvième et dixième personnalité politique à s’y coller depuis les élections.

    Un constat d’échec

    C’est d’abord un constat d’échec. Après avoir tenté l’électrochoc, avec la démission forcée de Joachim Coens et Georges-...

    Lire la suite