Premier mai: virer à gauche ou tourner court pour le Parti socialiste

Dans un tour des fédérations début d’année, Paul Magnette s’était entendu dire que le PS risquait de «perdre pied» dans les classes populaires, et dans la jeunesse.