Accueil Société

Au moins 31 tonnes de cocaïne interceptées avant de débarquer en Belgique

Le Programme de contrôle des containers dresse un bilan des saisies opérées en 2019 dans les ports « sources » de la cocaïne. Avec une nouvelle hausse spectaculaire à la clé, notamment pour la drogue à destination des ports belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le marché mondial de la cocaïne se porte bien, merci pour lui. Le niveau des saisies en témoigne, année après année. Et 2019 ne déroge pas à la tendance haussière.

Le patron belge du Programme de contrôle des containers (PCC), Bob Van den Berghe, livre au Soir les chiffres des saisies de cocaïne pour l’ensemble de l’année 2019. Le PCC est présent dans une quinzaine de pays d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale, notamment dans des ports brésiliens, du Panama, du Suriname ou du Pérou, qui sont des points de départ importants de la poudre blanche par bateaux vers l’Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, mardi 31 décembre 2019, 13:28

    Il y a quelques jours, Mr Jambon, ministre président de la Flandre, affirmait « avoir entendu que des immigrés s'étaient payé une maison grâce aux allocations familiales ». Suite aux analyses qui démontraient clairement que les propos de Mr Jambon étaient mensongers (Mr Jambon n'a, à ce jour, été capable d'apporter le moindre exemple réel), son parti, au travers, notamment de Mr Wilfried Vandaele, chef de groupe NVA au parlement flamand, monte au créneau en tentant de dédouaner Mr Jambon au travers d'arguments tels que : « Tout le monde sait que l’on fait parfois des raccourcis quand on parle à sa base...» et « A un moment donné, chacun recourt à une image qui doit frapper, ça ne doit pas être toujours scientifiquement correct. » He bien, allons-y, faisons comme Mr Vandaele à propos d'une analyse qui démontre que Anvers et Zeebruge (la Flandre) sont les principaux points d'entrée de la majorité de la cocaïne entrant en Europe. En effet, pourrais-je dire comme Mr Jambon : j'ai entendu que la NVA sniffait à plein nez une bonne partie de la cocaïne entrant en Europe. J'ai entendu aussi que Mr De Wever, bourgmestre d'Anvers, profitait du trafic de cocaïne pour faire augmenter le chiffre d'affaires de son port. J'ai aussi entendu qu'il ne souhaitait pas mettre les moyens nécessaires à combattre ce trafic. Voilà Mr Vandaele, vous voyez comme c'est facile ! Maintenant la cerise sur le gâteau pour ma défense : « Vous devez accepter que je fasse quelques raccourcis, que j'utilise des images et que mes propos ne soient pas scientifiquement corrects ».

  • Posté par Moreau Alain, mardi 31 décembre 2019, 14:46

    quelle belle démonstration ! le malheur c'est que les personnes sensibles aux propos de Mr Jambon ne liront pas vos lignes

  • Posté par Bergen Robert, mardi 31 décembre 2019, 9:45

    Courage Mr Van den Berghe, j'espère surtout que vous serez soutenu par les autorités et les politiques…………… Quand on veut on peut……..le problème c'est de "vraiment" vouloir. Bob Bergen.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs