Attaque près de New York: l’assaillant avait fait référence à Hitler

Attaque près de New York: l’assaillant avait fait référence à Hitler
AFP

Un homme accusé d’avoir poignardé cinq personnes dans la maison d’un rabbin samedi lors d’une fête juive a été inculpé lundi par l’Etat fédéral américain de crimes motivés par la haine, les procureurs révélant sa sympathie pour le nazisme et Adolf Hitler.

Selon des documents de justice, Grafton Thomas, 37 ans, avait exprimé ses idées antisémites dans des écrits personnels, où il faisait référence à la « culture nazie » et dessinait des croix gammées. Il aurait également cherché sur internet la phrase « Pourquoi Hitler détestait les Juifs » et l’adresse de « temples sionistes ».

Pour les autorités fédérales américaines, les « hate crimes » sont une catégorie d’infractions pénales à part où les victimes ont en commun d’avoir été ciblées en raison de leur appartenance, réelle ou supposée, à un groupe racial ou à une religion, ou encore en raison de leur identité sexuelle ou de leur handicap.

Ces inculpations interviennent alors que le maire de New York Bill de Blasio a dénoncé une « crise » et « un problème croissant d’antisémitisme » aux Etats-Unis. « Un environnement haineux s’est étendu dans tout le pays », a-t-il déploré lundi en détaillant une série de mesures pour protéger l’importante communauté juive installée à New York, après l’agression survenue samedi soir lors de la fête juive de Hanouka, à Monsey, à quelque 50 kilomètres au nord de la ville.

Grafton Thomas a plaidé non coupable

« Nous estimons qu’il s’agit d’une crise. Il y a véritablement un problème croissant d’antisémitisme dans tout ce pays. Il prend une forme de plus en plus violente », a-t-il ajouté sur la radio publique américaine NPR. « Les forces de la haine ont été déchaînées et une plus grande latitude a été donnée aux discours haineux. Et cela a en partie à voir avec la réalité de Washington », où vit le président républicain Donald Trump et où siège le Congrès, « et en partie avec les réseaux sociaux », a estimé le maire démocrate.

Inculpé, notamment, de tentatives d’homicide, le suspect, Grafton Thomas a plaidé dimanche non coupable. Il est accusé d’avoir pénétré samedi soir chez un rabbin armé, selon un témoin, d’un « grand couteau, comme une machette ou un sabre » puis d’avoir frappé plusieurs personnes.

Cinq personnes ont été blessées et hospitalisées. Les autorités n’ont pas précisé leur état de santé mais des médias locaux ont fait état d’une personne grièvement touchée. Donald Trump a appelé dimanche à « éradiquer » le « fléau de l’antisémitisme ». Cette attaque survient dans un contexte de montée des agressions antisémites aux Etats-Unis.

Bill de Blasio a également annoncé une intensification des patrouilles de police ainsi que la création de comités de quartier chargés de prévenir les crimes haineux. New York ciblera d’ailleurs les jeunes avec une troisième mesure concentrée sur l’éducation, dont un « programme centré sur l’antisémitisme et le danger provoqué par la haine », a ajouté M. de Blasio.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

  2. 10857368-171

    Au carnaval d’Alost, l’incompréhension entre opposants et partisans

  3. Bernie Sanders embrasse son épouse Jane après son triomphe dans le Nevada
: «
Laiisez-moi vous présenter la prochaine Première Dame des Etats-Unis
!
»

    Etats-Unis: Bernie Sanders s’avance en grand favori vers le «Super Tuesday»

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite