Emir Kir portera plainte pour incitation à la violence et menace sur les réseaux sociaux

Emir Kir portera plainte pour incitation à la violence et menace sur les réseaux sociaux
Elio Germani

Le bourgmestre de Saint-Josse-Ten-Noode, Emir Kir (PS), annonce dans un communiqué lundi soir son intention de porter plainte pour incitation à la violence et menace formulées en ligne.

Le communiqué évoque un « déferlement de haine sur les réseaux sociaux » suite à sa rencontre avec une délégation de six maires turcs, dont deux sont issus du MHP, un parti nationaliste considéré comme étant d’extrême droite et proche de l’organisation des Loups Gris.

Rencontre d’Emir Kir avec deux maires issus d’un parti turc d’extrême-droite: le PS bruxellois ne cautionne pas

Un commentaire posté sur le réseau social Facebook en particulier relève « de l’infraction pénale d’incitation à la haine et à la violence », pointe le communiqué diffusé lundi soir.

M. Kir annonce dès lors qu’il se rendra mardi au commissariat de police pour « demander au parquet d’ouvrir une enquête pour incitation à la violence et menace à la suite d’un appel au meurtre lancé sur Facebook ». Il demandera en outre au réseau social Facebook de supprimer les commentaires haineux à son encontre.

Magnette «condamne fermement» la rencontre d’Emir Kir avec des maires turcs d’extrême droite

Sur le même sujet
PolitiquePS
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous