Accueil Belgique Politique

Signaux de surchauffe à gauche pour les informateurs royaux

Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens poursuivent leur mission, en opérant, disent-ils, au « centre ». Sauf qu’à gauche, on redoute un glissement à droite. La FGTB est sur le pied de guerre. Tout cela sur fond de mouvement social en France.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Au charbon depuis le mardi 10 décembre, les informateurs royaux, Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V), avaient précisé le sens de leur mission dix jours plus tard, vendredi 20 décembre, expliquant que « la seule solution possible se situera au centre si l’on veut réunir une majorité parlementaire suffisante ». Les deux se proposaient encore, disaient-ils, de travailler autour d’un « axe central », constitué, a-t-on cru comprendre, du MR et du CD&V, les formations qu’ils président.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 2 janvier 2020, 20:49

    Alain Chalet et Pierre Timmermans, on peut jouer comme des gamins dans une court d'école qui comptent les billes. Le fait est que le décompte gauche droite est impossible. A commencer par le fait que le seul vainqueur des élections sont les extrémistes. Vu les positions socio-économiques du plus gros vainqueur en terme de progression, le VB (tantôt proche du PTB, tantôt du PS), il paraît "loufoque" de le reprendre à droite. Comme toujours l'extrême droite est le parti de la démagogie, il y en aura pour tous le monde sauf pour les suédois et les japonais. Je ne parle même pas du débat qui dépasse celui du sexe des anges en longueur pour savoir où situer le CD&V (très doué pour brouiller les pistes puisqu'il reste proche de l'ACW tout en suçant la roue de la NVA), du Cdh (ceux-là sont passé depuis longtemps en mode : Je vais où il y a de la soupe) et Défi qui convenons en ne pèse pas lourd mais qui fut membre de la fédération PRL-FDF-MCC avant de faire la fête avec le PS à Bxl. Bref, le décompte droite / gauche n'a pas vraiment d'importance et cela d'autant moins qu'avec la victoire, la vrai celle-là, on y revient des extrémistes, il n'y a aucune coalition de droite et aucune coalition de gauche possible. Quoiqu'il en soit, il faudra constituer un monstre du centre à minimum six têtes. C'est le paradoxe du vote extrémiste. En réduisant le champ des possibles, ils obtiennent finalement l'inverse de ce qu'ils souhaite. Plutôt qu'une politique clairement affirmée (de gauche, de droite, ou de l'extrême démagogie raciste), ils obtiendront un gros bazar du centre. Comme je l'ai dit quelques fois : Merci les éclopés!

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 2 janvier 2020, 15:21

    Alain Chalet, votre commentaire est assez comique. C'est bien connu, le PS est un parti putschiste, ne parlons pas du Conducator Di Rupo hein? Un peu de sérieux svp. Chaque lobby dans ce pays utilise les armes dont il dispose pour faire valoir ses arguments. Le VOKA et la FEB ne sont pas moins influent (ça se saurait) que la FGTB-ABVV dans la formation et la conduite d'un gouvernement. Et pour rappel, ces corps constitués, cette liberté de la société civile, cela fait partie de la définition de la démocratie, dont une partie de la droite serait bien inspirée de réviser les principes qui ne se limitent certainement pas aux élections.

  • Posté par Nica Petre, jeudi 2 janvier 2020, 13:15

    Le parti qui se dit de gauche mais est le vrai centre belge au niveau politique s'était engagé avant les éléctions à detricoter les lois infames que la suédoise du nord ont mis en place. Cela semblait être onbespreekbaar mais entre temps Magnette a faite des concessions à la droite flamande bref il a baisse son f..... C'est cela que les syndicats doivent avoir dans leur ligne de mire lors des manifestations ou grèves à venir. Et cela doit être expliqué par la presse écrite et parlée lorsque le quidam de la rue va demander devant la camera 'Encore une grève qui nous fait c...Et encore nous ne savons même pas pourquoi' Pour cela madame la marquise...

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 2 janvier 2020, 10:58

    La gauche n'accepte jamais la démocratie des urnes et du parlement.

  • Posté par TIMMERMANS PIERRE, jeudi 2 janvier 2020, 18:00

    rappeler peut etre le resultat des votes belges ( tot 6.504.464 votes ) : NVA 25,06 % ----VLB 18,68 % ---- PS 14,80% ---- CD&V 13,89% ---PTB/PVDA 13,48% --- OVLD 13,36 %----MR 11,83% -- SPA 10,49% -- ECOLO 9,6%---GROEN 9,54 ---CDH 5,79 ---DEFI 3,47 %....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs