Accueil Monde Union européenne

Référendum sur le Brexit: le pari de plus en plus risqué de Cameron

Le propre gouvernement – conservateur – de David Cameron se montre incapable d’afficher une unité de vue sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. De nombreux ministres sont contre.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

La campagne est lancée, les bataillons sont formés et le gouvernement de David Cameron est profondément divisé. Alors que le Premier ministre prononçait une allocution solennelle devant le 10 Downing street, six de ses ministres s’éclipsaient du siège du gouvernement par une porte dérobée pour réapparaître quelques minutes plus tard, tout sourire, derrière une bannière appelant à la sortie du Royaume-Uni de l’Europe. Et, comme pour enfoncer le clou, le fantasque mais populaire maire de Londres, Boris Johnson, a annoncé ce dimanche qu’il ralliait leur camp.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, mardi 23 février 2016, 6:40

    Ah, oui , concernant l'esprit réel ,de la démocratie: les Eurosceptiques britanniques, en ce qui me concerne; adhèrent fameusement au réalisme.

  • Posté par Eric Lavenne, mardi 23 février 2016, 6:33

    Cessez de présenter, les Britanniques ; tels des monstres d'égoïsme ou que sais-je encore. Quoiqu'il advienne; au mieux, pour VOUS ; ils auront un pied dedans et un pied dehors de l' EU. C'est une situation déjà quasi de mise pour pas mal d'autres "membres"

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs