Accueil Belgique

Le cannabis médical divise la faculté

Selon certains spécialistes, rien ne prouve que les remèdes dérivés du cannabis sont vraiment efficaces ou meilleurs que les traitements existants. D’autres pensent qu’ils peuvent être utiles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Est-ce parce que le cannabis médical partage sa substance active avec un produit largement illégal sur la planète que tant d’autorités sanitaires restent réticentes à examiner d’éventuels bienfaits du produit ? C’est une hypothèse robuste.

Le Centre belge d’information pharmacothérapeutique (CBIP), un organisme dont l’indépendance et la prudence face aux nouveautés thérapeutiques sont reconnues, vient d’évaluer qu’il « y avait peu de preuves scientifiques sur l’utilité des remèdes à base de cannabis. Il n’y a aucune condition médicale pour laquelle des produits à base de cannabis peuvent être systématiquement recommandés ». Avant d’ajouter : « L’argumentaire est trop faible pour un remboursement ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs