Les Belges sont restés fidèles à leur carnet d’épargne en 2019

Les Belges sont restés fidèles à leur carnet d’épargne en 2019
Fabian Blank

Le Belge est resté fidèle à son carnet d’épargne en 2019. Les comptes d’épargne réglementés des grandes banques actives en Belgique ont continué à s’épaissir l’an dernier, malgré la faiblesse persistante des taux, ressort-il d’un tour d’horizon réalisé par l’agence Belga.

L’encours des comptes d’épargne réglementés chez BNP Paribas Fortis, leader du marché en Belgique, s’élevait fin 2019 à 63,57 milliards d’euros, soit 3,47 % de plus qu’un an plus tôt.

Ensemble, KBC et CBC totalisaient fin 2019 45,81 milliards d’euros sur les comptes d’épargne réglementés de leurs clients, ce qui représente une hausse de 9,2 % par rapport à l’année précédente. Sur ces plus de 45 milliards d’euros, 3,90 se trouvaient sur les comptes d’épargne CBC (Wallonie).

Du côté de Belfius, l’encours sur les comptes d’épargne réglementés a augmenté de 7,5 % pour atteindre 41,3 milliards d’euros fin 2019. La banque attribue cette évolution positive, malgré les taux historiquement bas, à une « confiance dans la marque Belfius », « au succès croissant » des applications mobiles et au fait que « les investisseurs allergiques au risque préfèrent souvent le compte d’épargne comme réserve financière, en raison de la liquidité, de la garantie de dépôt et de l’exonération de précompte mobilier jusqu’à 980 euros ».

Enfin, la hausse a été de 3 % chez ING, pour atteindre 39,28 milliards d’euros.

Outre ces quatre principales banques, on notera qu’Argenta a vu le montant de l’épargne augmenter de 1,7 milliard d’euros pour atteindre 26 milliards (+7 %).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous