Raid américain en Irak: le ministre de la Défense appelle les Belges sur place à une grande prudence

Raid américain en Irak: le ministre de la Défense appelle les Belges sur place à une grande prudence
Mathieu GOLINVAUX

Le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin, s’est déclaré vendredi « gravement préoccupé » par la situation en Irak et dans la région après la mort, dans un raid américain, du puissant général iranien Qassem Soleimani et d’un dirigeant du mouvement paramilitaire irakien Hachd al-Chaa, majoritairement pro-iranien, Abou Mehdi al-Mouhandis.

Donal Trump envoie des milliers de soldats au Moyen-Orient après avoir tué le général Soleimani

« En tant que (chef de la diplomatie d’un pays) membre du Conseil de sécurité des Nations unies, je tiens à souligner que l’ordre juridique international doit être respecté et la protection des ambassades, de même que les missions diplomatiques doivent être assurées », a-t-il affirmé dans un communiqué.

« J’appelle tous les acteurs à la prudence et à éviter toute nouvelle escalade. Des solutions diplomatiques aux tensions et aux conflits dans la région doivent être recherchées et une solution politique à (la crise en) Irak doit être trouvée », a ajouté M. Goffin (MR).

Une centaine de ressortissants belges en Irak

« L’ambassade (de Belgique) en Jordanie, qui représente nos intérêts en Irak, et nos collègues ici à Bruxelles, suivent la situation de près », a-t-il poursuivi. Selon le ministre, une consultation a eu lieu entre les partenaires européens sur place.

Une centaine de ressortissants belges séjourne en Irak, quelque 200 en Iran – dont 150 à Téhéran – et 7.500 en Israël, selon les chiffres officiels dont dispose le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères recensant les personnes qui se sont présentées à l’ambassade ou qui sont enregistrées via le site travellersonline.

Selon M. Goffin, « un message flash sera également envoyé à nos ressortissants pour prendre les précautions nécessaires et ne pas participer aux manifestations ».

« Tous les voyages déconseillés »

« Il n’y a pas d’ajustement des conseils de voyage pour l’instant. Nos conseils de voyage étaient déjà très clairs. Tous les voyages en Irak sont déconseillés à l’exception de la région kurde où nous déconseillons tous les voyages non essentiels », a précisé le ministre.

Selon le ministère de la Défense, « moins de dix militaires » belges séjournent en Irak, dont quelques-uns au quartier général de la coalition anti-Etat islamique (EI) dirigée par les Etats-Unis à Bagdad.

Pour les Belges qui se trouvent toujours en Irak, les recommandations sont de faire preuve d’une grande prudence, d’éviter les mouvements, de ne pas approcher des bâtiments militaires ou officiels, de suivre la situation de près et de s’inscrire à l’ambassade à Amman.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous