Jean-Marc Nollet sur les négociations fédérales: «Il est temps de se lancer»

Jean-Marc Nollet sur les négociations fédérales: «Il est temps de se lancer»

Président et négociateur Ecolo, Jean-Marc Nollet ne se répand guère dans les médias. Plutôt discret ces dernières semaines, il choisit de sortir de sa réserve dans « Le Soir » à la veille d’une semaine potentiellement décisive pour les négociations fédérales puisque les informateurs feront rapport au Roi le 13 janvier. Et ce, pour lancer « trois messages, aux informateurs et à l’ensemble des partis : assez de temps perdu ; il faut revenir au signal du 26 mai ; les verts ne monteront pas dans un gouvernement par défaut ».

Selon lui, rouges, bleus, verts et orange peuvent travailler ensemble, à des corrections sociales, à l’approfondissement de la démocratie et à la transition écologique. « Les informateurs actuels ont dit qu’ils ne rejetaient pas ce qui a été fait avant eux, qu’ils ne repartaient pas de rien. Regardez leur sommaire : c’est peut-être regroupé différemment, mais c’est le même [que celui de Magnette]. Et avant, il y a eu le rapport Demotte-Bourgeois et le rapport Reynders-Vande Lanotte. L’ensemble des travaux préalables sont utiles. Il faut maintenant se lancer », explique le coprésident d’Ecolo. « J’ose espérer qu’au 13 janvier, on pourra passer au stade, si pas de formation, au moins de préformation, avec des partenaires identifiés et avec un sommaire ».

► Un entretien à retrouver dans son intégralité sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous