Accueil Économie Mobilité

«Le départ de Luc Lallemand, une perte pour le rail belge» estime François Bellot

Luc Lallemand, le CEO d’Infrabel, est en partance pour prendre la tête de son homologue français, SNCF Réseau. A charge pour notre gouvernement, en affaires courantes, de lui trouver un successeur.

Chef du service Economie Temps de lecture: 1 min

Informé depuis plusieurs jours, dit-il, du prochain départ du patron d’Infrabel, Luc Lallemand, pour prendre la tête de SNCF Réseau, le ministre de la Mobilité, François Bellot, estime qu’il s’agit d’« une perte pour le rail belge. Luc Lallemand est un homme de dossiers, il a effectué de très bonnes choses à la tête d’Infrabel et c’est une reconnaissance de la qualité de son travail. »

Reste que l’homme avait vu son mandat à la tête du gestionnaire de réseau belge arriver à échéance en novembre dernier et était en l’attente d’une décision du gouvernement à ce sujet. « Luc Lallemand devant vraisemblablement prendre ses fonctions dans les prochaines semaines, nous devons, gouvernement en affaires courantes ou pas, nous mettre sans tarder en quête d’un successeur », poursuit le ministre belge de la Mobilité. « De telles successions ont été organisées ces derniers mois chez bpost et Proximus, il n’y a aucune raison de ne pas y parvenir chez Infrabel. »

► Quel successeur pour Luc Lallemand: les explications sur Le Soir+.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Clodong André, dimanche 5 janvier 2020, 19:01

    Luc Lallemand est un grand monsieur du secteur ferroviaire. Souhaitons-lui bon vent dans sa nouvelle fonction. Le remplacer ne ne sera pas facile.

  • Posté par Lefèvre Jean-Luc, dimanche 5 janvier 2020, 17:20

    La fuite en Egypte des cadres continue!!!

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs