Accueil Économie Entreprises

Le patron du rail belge en partance pour le rail français

Luc Lallemand, patron d’Infrabel, s’est vu proposer la direction de SNCF Réseau par le gouvernement français. Les défis qu’il devra y relever ne seront pas moins complexes qu’en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 3 min

La nomination de Luc Lallemand, le patron du gestionnaire du rail belge Infrabel, à la tête de son homologue français SNCF Réseau n’est pas encore officielle. Mais elle est « en bonne voie », si l’on croit à la fois la SNCF et les autorités de tutelle en Belgique.

« Il s’agit d’une perte pour le rail belge », nous confirme François Bellot, ministre de la Mobilité, qui dit avoir été informé de ce départ probable il y a plusieurs jours déjà. « Luc Lallemand est un homme de dossiers, il a effectué de très bonnes choses à la tête d’Infrabel et cette nomination serait une formidable reconnaissance de la qualité de son travail. Cet intérêt de nos voisins français prouve aussi, une fois de plus, que les patrons belges bénéficient d’une bonne image à l’étranger. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs