Accueil Société Régions Hainaut

Pairi Daiza: défendre une nature en cage

Cité comme exemple de réussite wallonne, reconnu par ses pairs pour avoir ajouté de l’espace aux animaux mais en y intégrant des décors, de l’architecture, des œuvres d’art… Pairi Daiza fait aussi l’objet de critiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Récemment, l’annonce de la venue d’ours blancs a suscité une levée de boucliers de défenseurs des animaux inquiets du bien-être des ursidés mais aussi de l’inadaptation de notre climat, même déréglé, à ces grands mammifères habitués aux immensités du monde arctique. Plus récemment encore, c’est la commune d’Ixelles, en décidant de ne plus y envoyer ses élèves parce que la visite d’un tel parc ne serait pas pédagogique qui a déclenché plus d’un grattement d’occiput à Brugelette.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pelgrims Alain, jeudi 9 janvier 2020, 10:54

    ....le tourisme en milieu sauvage est-il préférable ?

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs