Accueil Société Régions Hainaut

Charleroi: deux projets de réseaux hospitaliers peuvent en cacher un autre

Le rapprochement de l’ISPPC avec l’hôpital de Chimay viserait à augmenter le poids du secteur public en vue d’une reprise des négociations avec le privé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En région de Charleroi, le projet de réseau hospitalier public d’axe nord-sud vient d’être confirmé. N’est-il que la première étape d’un projet de rapprochement beaucoup plus ambitieux avec le secteur privé ? C’est l’information qui agite les milieux politiques.

L’association de l’intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC) et du Centre de Santé des Fagnes (CSF) à Chimay n’aurait pour objectif que d’accroître le poids du secteur public en vue d’une relance des négociations avortées avec le Grand Hôpital de Charleroi (GHdC) et la Clinique Notre Dame de Grâce (CNDG) de Gosselies.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs