Ikea condamné à payer 46 millions de dollars après le décès d’un enfant sous un meuble

Ikea condamné à payer 46 millions de dollars après le décès d’un enfant sous un meuble
Belga

Le géant suédois du meuble Ikea est condamné à verser 46 millions de dollars aux parents d’un enfant de deux ans qui a été tué en Californie en 2017. Il est décédé écrasé par un meuble Ikea. Cela est rapporté ce lundi le journal américain USA To day. Selon les avocats des parents, il s’agit de la plus grande amende imposée aux États-Unis en raison de la mort d’un enfant.

A l’époque, il y avait eu une campagne de rappel pour la commode Malm concernée. Le meuble tombait facilement s’il n’était pas ancré au mur. Les clients avaient eu la possibilité de ramener l’armoire en magasin afin de l’échanger, mais les parents du garçon de deux ans avaient manqué cet avertissement.

Ikea a réagi à l’amende dans un communiqué. Le souci est qu’aucun règlement ne peut renverser la situation tragique. « Nous restons déterminés à résoudre ce très important problème de sécurité intérieure. Encore une fois, nous exprimons nos plus sincères condoléances. » Ces dernières années, plusieurs décès d’enfants en bas âge ont été associés aux meubles Ikea. Le géant suédois du meuble avait déjà été condamné en 2016 dans un cas similaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous