Iran: au moins 40 morts dans une bousculade lors des funérailles de Soleimani

Iran: au moins 40 morts dans une bousculade lors des funérailles de Soleimani
AFP

Une bousculade a fait mardi au moins 40 morts lors des funérailles du général iranien Qassem Soleimani dans le sud-est de l’Iran où une foule réclamait vengeance aux cris de « Mort à l’Amérique », pendant l’hommage au militaire tué en Irak par une frappe américaine.

En raison de la foule, « 230 personnes ont été blessées et 40 autres ont perdu la vie » a déclaré sur la télévision d’Etat Pir Hossein Koulivand, chef du service national des urgences iraniens, dans un dernier bilan. Le directeur de l’hôpital Bahonar, dans le centre-ville, a indiqué avoir reçu 13 corps. Une famille en deuil attendait dans le hall, où une liste des noms des victimes reçues par l’établissement était affichée.

Le centre de Kerman, ville natale du général qui doit y être enterré mardi, était envahi par une marée humaine semblable à celles ayant déferlé dimanche et lundi à Téhéran et dans les autres villes où les cercueils de Soleimani et de ses compagnons d’armes tués avec lui ont transité pour un hommage populaire.

Chef de la Force Qods, unité d’élite chargée des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution (l’armée idéologique iranienne), Soleimani était l’architecte de la stratégie de l’Iran au Moyen-Orient. Il a été tué vendredi par une frappe de drone américain devant l’aéroport de Bagdad.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous