Rohani met en garde Trump: «Les intérêts et la sécurité des Etats-Unis dans la région sont en danger»

Rohani met en garde Trump: «Les intérêts et la sécurité des Etats-Unis dans la région sont en danger»
Reuters

Le président iranien Hassan Rohani a averti mardi son homologue français Emmanuel Macron que les intérêts américains au Moyen-Orient étaient désormais « en danger », après l’assassinat d’un général iranien par une frappe américaine en Irak, selon la présidence iranienne.

Irak : le Premier ministre exprime son souhait de voir partir les troupes étrangères

« Les Etats-Unis doivent savoir que leurs intérêts et leur sécurité dans la région sont en danger et qu’ils ne peuvent échapper aux conséquences de ce grand crime », a déclaré M. Rohani lors d’une conversation téléphonique avec M. Macron.

Selon un communiqué de la présidence, M. Rohani a ajouté que «les Américains [avaient] commis une erreur stratégique majeure en assassinant le général [Qassem] Soleimani», chef des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique, éliminé par une frappe de drone américaine vendredi à Bagdad.

Le texte ajoute que pour M. Rohani, cette frappe risque d’avoir l’effet inverse des résultats qu’en escomptaient les Etats-Unis.

« L’unité du peuple iranien »

«Nous constatons que ce crime a renforcé comme jamais l’unité et la solidarité du peuple iranien, et aussi celles du peuple irakien», tout comme les liens entre ces deux nations, a-t-il dit à M. Macron.

«La République islamique d’Iran ne cherche jamais la guerre et l’insécurité dans la région mais elle n’hésite pas à défendre ses droits et sa souveraineté», a ajouté le président en rappelant l’engagement du général Soleimani, «champion de la lutte contre le terrorisme», contre le groupe djihadiste sunnite Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • L’ex-basilique sera ouverte aux prières musulmanes après que le Conseil d’Etat turc a annulé son statut actuel de musée.

    Par Anne Andlauer

    Proche-Orient

    Symbole d’Istanbul, Sainte-Sophie redevient mosquée

  • Dans le quartier populaire de Burj Hammoud à la lisière de la capitale, la famille Alam a vu son niveau de vie basculer en quelques semaines.

    Par Chloé Domat

    Proche-Orient

    Liban: un pays au bord de l’effondrement économique

  • RTS3DCYV

    Par Salomé Parent

    Proche-Orient

    L’annexion, dernier défi de Mahmoud Abbas?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous