Le général Soleimani préparait une «très grosse attaque» au moment de sa mort, affirme Donald Trump

Le général Soleimani préparait une «très grosse attaque» au moment de sa mort, affirme Donald Trump
Reuters

L’attaque contre des intérêts américains que le général iranien Qassem Soleimani préparait au moment où il a été tué par une frappe américaine était une question de « jours », a assuré mardi le chef du Pentagone, Mark Esper.

Sites culturels iraniens pris pour cibles ? Trump fait machine arrière

Alors qu’il avait les jours précédents évalué l’imminence de cette attaque en « jours, voire semaines », le ministre américain de la Défense a clarifié ses propos au cours d’une conférence de presse. « Je pense qu’il est plus juste de parler de jours, c’est sûr », a-t-il affirmé.

«Nous avions des informations formidables», a renchéri M. Trump. «Il était en train de planifier une très grosse attaque et nous l’avons stoppée». «Nous avons sauvé beaucoup de vies en le tuant», a assuré le président américain.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous