Nucléaire: les centrales disponibles quatre jours sur cinq en 2019

Fait remarquable
: le réacteur de Tihange 3 n’a connu aucun jour d’arrêt en 2019.
Fait remarquable : le réacteur de Tihange 3 n’a connu aucun jour d’arrêt en 2019. - Belga.

C’est peu dire que l’année « nucléaire » 2019 en Belgique a été fort différente de 2018. Au bilan de l’année 2018, la disponibilité des centrales, calculée par Le Soir, atteignait la peu glorieuse moyenne de 50,5 %. Autrement dit, les consommateurs n’avaient pu compter sur l’électricité nucléaire qu’un jour sur deux.

En ce début d’année, nous avons donc repris notre calculatrice pour établir le bulletin de 2019. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que le « score » est bien meilleur : avec 77,8 % de jours où les réacteurs étaient opérationnels, le parc nucléaire retrouve le niveau de 2016 et 2017. Un chiffre qui, selon nos informations, correspond à quelques dixièmes près aux relevés d’Engie Electrabel – sachant que l’énergéticien calcule la disponibilité minute par minute, là où nous avons arrondi à la journée.

► Comment expliquer une telle différence? Tous les détails sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous