Accueil Monde Proche-Orient

Sites culturels iraniens pris pour cibles ? Trump fait machine arrière

Le président américain avait menacé l’Iran de frapper une cinquantaine de sites culturels en cas de représailles iraniennes.

Temps de lecture: 2 min

Le président américain a menacé samedi l’Iran de frapper 52 sites culturels « très rapidement et durement » en cas d’attaque iranienne contre leurs intérêts. Trois jours plus tard, Donald Trump revient sur ses propos, déclarant qu’il respecterait le droit international en évitant de prendre pour cible des sites culturels lors d’attaques militaires, rapporte Reuters.

Ils ont le droit de tuer nos ressortissants (...) et selon diverses lois, nous sommes censés être prudents avec leur héritage culturel...», a déploré M. Trump depuis le Bureau ovale en recevant le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis. «Mais si c’est la loi, j’aime respecter la loi», a-t-il ajouté.

Samedi, Donald Trump avait affirmé sur Twitter que les Etats-Unis avaient sélectionné 52 sites culturels en Iran et les frapperont « très rapidement et très durement » si la République islamique attaquait du personnel ou des sites américains. Certains de ces sites iraniens « sont de très haut niveau et très importants pour l’Iran et pour la culture iranienne », avait-il souligné.

Ces propos avaient mis le locataire de la Maison Blanche en porte-à-faux avec de la diplomatie américain Mike Pompeo qui a martelé de son côté que les Etats-Unis respecteraient «le droit international» en cas de représailles contre Téhéran.

La directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, a de son côté rappelé que les États-Unis avaient ratifié deux conventions, de 1954 et 1972, protégeant les biens culturels en cas de conflit.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 7 janvier 2020, 22:34

    Dur, dur pour M. Pompeo de convaincre M. Trump de respecter le droit.

  • Posté par Meersman Olivier, mercredi 8 janvier 2020, 8:27

    Pompeo est aussi débile que lui, tous ces faucons le sont d'ailleurs.

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs