170 morts dans le crash d’un Boeing en Iran: la thèse d’un attentat terroriste est pour le moment exclue

170 morts dans le crash d’un Boeing en Iran: la thèse d’un attentat terroriste est pour le moment exclue
AFP

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute « spéculation » après le crash mercredi matin en Iran d’un Boeing ukrainien qui a fait environ 170 morts.

« Je demande vraiment à tout le monde de s’abstenir de toute spéculation et versions non vérifiées sur la catastrophe », a écrit sur Facebook M. Zelensky.

Plus tôt dans la matinée, l’ambassade ukrainienne en Iran a mis en cause « une panne d’un moteur de l’appareil due à des raisons techniques ». « La thèse d’un attentat terroriste est pour le moment exclue », a précisé l’ambassade.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous