Accueil Monde France

Un jeune garçon retrouvé mort à Paris dans le train d’atterrissage d’un avion venant d’Abidjan

L’âge de la victime n’a pas été précisée mais il s’agirait d’un garçon âgé d’une dizaine d’années. Il a été découvert tôt ce mercredi matin à l’aéroport de Roissy.

Temps de lecture: 2 min

Il s’était caché mardi dans le train d’atterrissage d’un Boeing 777 d’Air France reliant Abidjan à Paris: le corps d’un jeune garçon a été retrouvé mercredi à l’aube à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. L’avion avait décollé de la capitale économique ivoirienne mardi soir et s’était posé peu après 06H00 à Paris. Le corps, légèrement vêtu, a été découvert aux alentours de 06H40 dans le puits du train d’atterrissage, selon des sources proches de l’enquête.

Un porte-parole de la compagnie aérienne a confirmé la mort d’un «passager clandestin», sans préciser son âge, et déploré un «drame humain». Selon plusieurs sources proches de l’enquête, il pourrait être âgé «d’une dizaine d’années». Le parquet de Bobigny a indiqué avoir confié à la Gendarmerie des transports aériens (GTA) une enquête pour recherche des causes de la mort. Un examen du corps de la victime, dont le parquet ignore l’identité et l’âge, devrait être réalisé mercredi.

Asphyxie ou froid

Selon une source proche de l’enquête, le jeune garçon retrouvé mercredi «est mort soit par asphyxie, soit de froid». Les températures descendent à -50°C entre 9.000 et 10.000 mètres, altitude à laquelle volent les avions de ligne. Les logements de train d’atterrissage ne sont ni chauffés, ni pressurisés.

Laure Palun, directrice de l’Anafé (Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers), a déclaré à l’AFP être «extrêmement choquée par ce drame rare, fruit de la logique de fermeture et de contrôle des frontières».

A ses yeux, «il questionne la logique des politiques migratoires européennes: lorsqu’il n’y a pas de voie de migration légale, les personnes doivent se cacher pour atteindre le pays où ils souhaitent se rendre, et cela entraîne des drames».

Pour une source sécuritaire ivoirienne, «au-delà du drame humain, cela indique une faille de sécurité majeure à l’aéroport d’Abidjan», a-t-elle indiqué à l’AFP, se demandant comment un enfant d’une dizaine d’années a pu accéder à un avion et s’il a bénéficié de complicité.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Aussi en France

Meeting de Zemmour: des militants de SOS Racisme pris à partie

Au début du discours d’Eric Zemmour, une dizaine de militants de l’association se sont levés au fond de la salle sur une rangée, avec une lettre en jaune sur chacun de leurs maillots noirs, permettant d’afficher le message « Non au racisme ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs