Accueil Monde Proche-Orient

Crash d’un Boeing en Iran: Trudeau veut une «enquête approfondie» suite à la mort de 63 Canadiens

Un Boeing 737 d’Ukraine International Airlines s’est écrasé dans la nuit après son décollage de Téhéran tuant toutes les personnes à bord, principalement des Iraniens et des Canadiens.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a confirmé mercredi que 63 Canadiens avaient été tués dans l’accident d’un Boeing ukrainien en Iran, et il a appelé à une coopération internationale pour « veiller à ce qu’une enquête approfondie » soit menée.

Crash d’un Boeing ukrainien: l’Iran ne donnera pas les boîtes noires aux Américains

« Ce matin, je me joins aux Canadiens à travers le pays, qui sont choqués et attristés d’apprendre que 176 personnes, dont 63 Canadiens ont perdu la vie » dans cet accident, a réagi M. Trudeau dans un communiqué. « Notre gouvernement continuera de travailler de près avec ses partenaires internationaux pour veiller à ce qu’une enquête approfondie relative à cet écrasement soit menée et pour que les Canadiens trouvent réponse à leurs questions ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Wilquet Gaston, mercredi 8 janvier 2020, 17:27

    Comment savez-vous que les Iraniens décédés dans ce crash fuyaient le régime? Quel intérêt aurait l'Iran à tuer 63 Canadiens? Juste parce que le Canada est voisin des USA et que, vu de Téhéran, c'est un peu tout pareil? Comment savez-vous que les boites noires ne seront pas retrouvées? L'Iran a peut-être bien de bonnes raisons d'espérer qu'elles le seront afin d'éviter tout amalgame. Vous avez peut-être raison mais comment, assis derrière votre PC ici, pouvez-vous être aussi certain de déjà connaître toute la vérité.

  • Posté par Lallement Michel, mercredi 8 janvier 2020, 17:11

    63 canadiens, quelques européens et des iraniens qui fuyaient le régime, une coïncidence malheureuse ! Quant aux boîtes noires, on peut toujours courir...

  • Posté par Van den Eeckhoudt Etienne, mercredi 8 janvier 2020, 19:46

    Suivant les règlements internationaux ce sont les autorités du pays où à eu lieu l'accident qui doivent mener l'enquête. Des experts ukrainiens et américains devraient pouvoir assister et aider les enquêteurs iraniens.

  • Posté par Smit jean pierre, mercredi 8 janvier 2020, 18:42

    Je pense au contraire que les iraniens vont coopérer pour trouver les causes de l'accident. S'ils ne veulent pas remettre les boites noires aux USA c'est parce qu'ils n'ont plus confiance dans les autorités de ce pays et ils ont raison.Le président et les faucons américains ne sont pas à n mensonge près (ex incident du golfe du TOnkin, invasion de l'Irak, soutien à l'Arabie saoudite(, le principal soutien d'Al Quaida et du terrorisme) ;

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs