Accueil Société

Incendies en Australie: un koala vaut-il un dromadaire?

10.000 dromadaires doivent être abattus par des snipers. L’animal utile peut devenir nuisible. Comme les sangliers de l’Ardenne belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La décision des autorités du territoire australien d’Ananangu Pitjantjatira (APY, territoire aborigène du Nord-Ouest) de faire procéder à l’abattage de 10.000 dromadaires par des snipers les poursuivant depuis des hélicoptères entre en collision avec la mobilisation mondiale pour le sauvetage des koalas, victimes des incendies.

Ces dromadaires, contraints par la sécheresse à trouver des points d’eau accessibles n’hésitent plus à s’introduire dans les villages, à s’introduire dans les habitations, à détruire des installations de climatisation, pour s’abreuver. D’autres, épuisés, sont retrouvés morts dans des mares ou des points d’eau, rendant leur contenu impropre à la consommation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs